Michael Jackson : la BBC ne diffusera plus ses musiques Michael Jackson : la BBC ne diffusera plus ses musiques

News

La BBC 2 ne diffusera plus les titres de Michael Jackson par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Lundi 4 Mars 2019

Fini le moonwalk. Avant la sortie de "Leaving Neverland" - le documentaire qui donne la parole aux victimes présumées de Michael Jackson - sur HBO les 3 et 4 mars 2019, la BBC 2 a pris la décision de ne plus passer les musiques du chanteur.

Mise à jour du 06/03/2019 : Après la BBC 2, c’est au tour des radios québécoises de dire adieu à Michael Jackson. Suite à la diffusion du documentaire Leaving Neverland qui accuse le chanteur de pédophilie, Cogeco, un groupe médiatique qui contrôle 22 stations au Québec, préfère prendre toutes les précautions nécessaires. "Nous sommes attentifs aux commentaires de nos auditeurs, et le documentaire (…) a suscité des réactions. Nous préférons réagir à la situation en retirant les chansons des ondes de nos stations pour le moment", a déclaré Christine Dicaire, la porte-parole de la société. 

Selon le quotidien Times, la radio publique britannique BBC 2 a pris la décision de retirer les musiques de Michael Jackson de ses playlists. Un choix assumé juste avant la diffusion du documentaire en deux parties "Leaving Neverland", les 3 et 4 mars 2019 sur HBO, accusant le Roi de la Pop de nouvelles agressions sexuelles sur des enfants. Dans le teaser du documentaire, Wade Robson et James Safechuck, âgés respectivement de 36 et 40 ans reviennent sur les abus qu’ils auraient subis de la part de Michael Jackson, à l'âge de sept et dix ans. Dans une interview accordée à la BBC la semaine passée, Wade Robson confiait : "chaque fois que je passais la nuit avec lui, il abusait de moi. Il me caressait, touchait mon corps, ainsi que mon pénis".

Faudrait-il en faire de même avec d'autres artistes comme le rappeur R.Kelly, qui fait l'objet de "Surviving R.Kelly" - un documentaire retraçant les nombreuses accusations de viol et de pédophilie que le chanteur a reçu ces dernières années - ou XXXTentacion qui avouait dans un enregistrement audio avoir poignardé neuf personnes et frappé une ancienne petite amie ? 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires