Meghan Markle se confie sur sa santé mentale dans une vidéo émouvante Meghan Markle se confie sur sa santé mentale dans une vidéo émouvante

News

Meghan Markle se confie sur sa santé mentale dans une vidéo émouvante

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 21 Octobre 2019

Dans une séquence issue d’un documentaire pour la télévision britannique, Meghan Markle a évoqué, non sans émotion, son mal-être face à la pression médiatique qu’elle subit de la part des tabloïds.

Depuis qu’elle est sous les feux des projecteurs, on ne peut pas vraiment dire que Meghan Markle ait été épargnée par la presse à scandale. Critiquée et jugée sur ses moindres faits et gestes, sur son apparence ou ses convictions et lassée des rumeurs infondées à son sujet, la duchesse de Sussex voit aussi les tabloïds s’immiscer dans sa vie intime, sans qu’elle ne puisse rien y faire. Une situation particulièrement difficile à gérer au quotidien aussi bien pour elle que pour Harry. C'est d'ailleurs ce qu’elle a confié à un journaliste de la chaîne de télévision anglaise ITV, qui la questionnait sur sa santé physique et mentale, dans le cadre d’un documentaire consacré au récent voyage en Afrique des Sussex



Dans des extraits vidéo partagés des milliers de fois sur les réseaux sociaux, Meghan Markle apparaît anxieuse et très émue. Lorsque que le journaliste Tom Bradby lui demande si elle va bien, elle répond : "merci, parce que peu de gens m'ont demandé si j'allais bien". Elle évoque ensuite à demi-mot, les larmes aux yeux, la pression et le harcèlement subi pendant sa grossesse et après l’accouchement : "n'importe quelle femme, quand elle est enceinte, est vulnérable, c'est un grand défi. Surtout en tant que femme, ça fait beaucoup… Et ajoutez à ça le fait d'apprendre à être mère, tout en restant une jeune mariée…"

Dans la suite du documentaire diffusé le 18 octobre 2019, Meghan Markle va plus loin dans les confidences et adresse directement le harcèlement et les critiques dont elle fait l’objet : "cela fait un bon moment que je dis à Harry que ça ne suffit pas de survivre, ce n'est pas une raison de vivre. Il faut s'épanouir" affirme-t-elle. "J'ai essayé, j'ai vraiment essayé mais ce que cela provoque à l'intérieur est véritablement destructeur et nocif"
Elle déplore enfin : "quand les gens disent des choses purement fausses, qu'on leur dit qu'elles sont fausses, mais qu'ils continuent encore à les dire, je ne connais personne au monde qui se sentirait en accord avec cela"
 


Des révélations qui ont suscité beaucoup de soutien de la part des internautes qui ont lancé un hashtag #WeLoveYouMeghan. Mais cet épchanchement public continue toutefois à nourrir la presse à scandale qui s’amuse déjà de la situation.

Parce qu’ils en ont à priori plus que besoin, Meghan et Harry ont annoncé qu’ils s’accorderaient un long répit de six semaines à Los Angeles dès la mi-novembre. 

P.G.L

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires