Meghan Markle : avec Harry ils envisagent une éducation non-genrée pour leur enfant Meghan Markle : avec Harry ils envisagent une éducation non-genrée pour leur enfant

News

Meghan Markle : avec Harry, ils envisagent une éducation non-genrée pour leur enfant par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 5 Mars 2019

Meghan Markle et le prince Harry envisagent une éducation non-genrée pour leur futur enfant. Mais éduquer son enfant de façon non-genrée, ça veut dire quoi ? Voici quelques réponses...

"Ils veulent élever leur bébé sans stéréotypes genrés", "ils ont déjà prévu une chambre gender-neutral et opté pour le blanc et le gris", selon des sources relayées par la version américaine de Vanity Fair. Eh oui, donner une éducation non-genrée à son enfant c’est avant tout ne pas l’enfermer dans des stéréotypes culturels liés au genre et au sexe et lui laisser la possibilité d’apprendre à se connaître sans restrictions imposées par la société. Comme Meghan Markle et Harry, commencez par oublier le rétrograde dicton qui dit que le rose c’est pour les filles et le bleu pour les garçons.

Cette nouvelle façon d'éduquer ses enfants est courante chez les célébrités, d’Angelina Jolie à Céline Dion qui récemment a lancé une collection non-genrée de vêtements pour enfants. Mais n’est-il pas plus facile de donner une éducation non-genrée à ses enfants lorsqu'on en a les moyens ? Car l’éducation ne se fait pas uniquement à la maison mais également à l’école, et les écoles non-genrées en France, ils n'en existent pas... Et petit rappel, un lycéen a récemment été menacé d'exclusion car il se maquillait. Questions de genre et éducation, l’huile et l’eau de notre société.

Et pourtant, les bienfaits d’une éducation non-genrée sont multiples, plus grande ouverture d’esprit, plus de tolérance et selon une étude du Journal of Experimental Child Psychology, qui a étudié les comportements d’enfants suédois inscrits dans une école non-genrée (l'éducation non-genrée est courante en Suède), ces derniers ont "accès à plus de possibilités, ce qui, selon les chercheurs, équivaudrait à plus de succès à l'âge adulte".

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires