Mais qui a mordu Beyoncé ? L’enquête secoue Hollywood Mais qui a mordu Beyoncé ? L’enquête secoue Hollywood

News

On sait enfin qui a mordu Beyoncé au visage par Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

9 minutes

Publié le Samedi 31 Mars 2018

En décembre 2017, Beyoncé a été victime d'une attaque à coups de dents, selon l'actrice Tiffany Haddish. Après les révélations, une enquête a été ouverte... Et on sait enfin qui est la coupable. #justicepourBeyoncé

Mise à jour du 31/03/2018 : L'affaire est enfin close : on connaît le nom de l'actrice qui a osé mordre Beyoncé au visage. Attention roulement de tambour... il s'agit de Sanaa Lathan (Contagion, Alien vs Predator). Selon Page Six, plusieurs sources présentes lors de l'after party du concert de Jay Z durant laquelle s'est produit l'attaque, ont confirmé au média américain qu'il s'agissait bien la comédienne, même si cette dernière continue de démentir fermement ces accusations. D'après elles, l'actrice était en train de parler avec le rappeur lors de sa soirée en décembre dernier lorsque Beyoncé est arrivée. Elle l'aurait alors mordu au menton. "C'était vraiment le moment phare de la soirée, tout le monde en parlait et se demandait comment quelqu'un pourrait oser faire ça." Tiffany Haddish, témoin des événements, serait alors intervenue pour proposer son aide à Queen B. Ce qu'elle aurait refusé : "Bey était là 'Tiffany, non, ne fais pas ça... Elle n'est même pas bourrée. Calme toi.'" La chanteuse n'en voulait visiblement pas à l'actrice. Nous voilà donc rassurées. Affaire classée. 


On pensait que Beyoncé était intouchable… Et pourtant. D’après l’actrice Tiffany Haddish, la chanteuse aurait été sauvagement attaquée lors d’une fête après un concert de son mari Jay-Z, en décembre 2017. "Il y avait cette actrice qui en faisait beaucoup. Et elle a mordu Beyoncé au visage", a-t-elle confié au magazine GQ  le 26 mars 2018. En prenant soin de ne pas révéler l’identité de l’assaillante. Par peur de représailles ? Si l’ancienne Destiny’s Child a su pardonner à son agresseure (la drogue étant la cause de ce comportement particulièrement dangereux), sur la Toile, la nouvelle a eu l’effet d’une bombe : l’idée que quelqu’un puisse s’en prendre à Beyoncé en personne a poussé ses fans à se mobiliser pour retrouver la coupable. 

"Si vous avez un nom et que vous ne le donnez pas, vous protégez une fugitive"

"Ceci n'est pas une affaire pour la police"


Malgré le silence de marbre de Beyoncé et Tiffany Haddish, on note un témoin clef dans cette affaire : le mannequin Chrissy Teigen. Cette dernière a déclaré savoir qui était la mordeuse, sans donner de nom : "Je ne le dirai jamais. J’ai peur d’en avoir trop dit. LE SAVOIR EST UNE MALEDICTION", dit-elle sur Twitter. A titre de suspect, les actrices Sara Foster et Sanaa Lathan ont été citées, après la diffusion d’une courte liste d’invités diffusée par le magazine The Cut. Mais les comédiennes ont vite nié les accusations.

"Vous êtes marrants. Sous aucune circonstance j'ai mordu Beyoncé et si je l'avais fait, ça aurait été une morsure d'amour"

Flattering that anyone thinks I could get this close to Beyoncé.

Une publication partagée par Sara Foster (@sarafoster) le

"C'est flatteur de savoir que les gens puissent penser que je puisse me rapprocher autant de Beyoncé"

Sans alibi, les comédiennes peuvent toujours être considérées comme les principales suspectes. Mais elles ne sont pas les seules. De notre côté, nous continuons de mener l’enquête, au nom de la justice… Nos suspectes  :

#1 Scarlett Johansson

Probabilité : 1/10

Si Scarlett Johansson se trouve dans cette liste, c’est grâce à Chrissy Teigen. "Deep down, you know" ("Dans le fond, vous le savez") a-t-elle répondu à un internaute qui lui a demandé de révéler le nom de la coupable. En 2014, Scarlett Johansson était à l’affiche du film Deep down. Un indice ?

#2 Rihanna

Probabilité : 2/10
Ok, elle est chanteuse, mais ça nous arrange de la citer (elle a quand même décroché quelques rôles). Et les tensions entre Rihanna et Beyoncé sont bien connues du public : rappelons que Jay-Z aurait eu une liaison avec Riri, il y a plusieurs années. Si elle a un mobile, Rihanna n’a pas été citée par Tiffany Haddish comme étant la coupable : elle parle d’une actrice qui semble quelconque… Et Rihanna est tout sauf quelconque. 

#3 Lena Dunham

Probabilité : 5/10
L’accusation a été lancée par un internaute, avant d’être vite reprise par tout le Web, tant elle semble légitime. Une publication de Lena Dunham sur Twitter datant du 25 mars 2018, soit quelques heures avant que l’interview de Tifanny Haddish ne soit diffusée, a mis le feu aux poudres : "Allons-y, cassons nos accords de non-divulgation, soyons fous", dit-elle. L’actrice a tout de même nié les faits (mais qui ne le ferait pas ?)

#4 Amy Schumer

Probabilité : 7/10 
Bonne vivante, pro des blagues mais surtout irrespectueuse de l’espace vital des autres, on voit bien Amy Schumer faire n’importe quoi, avec un petit coup dans le nez. Rappelons également que l’humoriste est une fan de Beyoncé (elle a quand même repris son titre "Formation" dans un clip avec Goldie Hawn) : aurait-elle fait preuve d’une admiration envahissante pour la chanteuse ? Si Amy Schumer n’a pas de mobile, elle n’a pas d’alibi non plus. On t'a à l'œil, Amy !

#5 Lindsay Lohan

Probabilité : 9/10
Elle a peut-être dit au revoir à la drogue, mais tout peut arriver, en soirée. Et Lindsay Lohan a peut-être un mobile : en juin 2017, l’actrice avait invité Britney Spears, Paris Hilton et Beyoncé à Mykonos, pour son anniversaire… avant de se prendre un vent de la part de cette dernière, qui venait tout juste de donner naissance à ses jumeaux. Lindsay Lohan aurait-elle mordu Beyoncé au visage pour se venger ? Faute d’alibi, la comédienne est notre Suspect numéro 1.

Mais si nous pouvons supposer, sans preuve ni aveux, rien ne peut être confirmé pour le moment. Pour élucider le mystère, on a demandé à Tiffany Haddish elle-même de nous donner le nom de la coupable. On attend toujours une réponse.


L'enquête continue...

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus