Le prince William se confie sur le décès de sa mère dans "GQ"

"GQ" : le prince William...

Le prince William se confie sur le décès de sa mère dans "GQ"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 31 Mai 2017

A l’occasion du 20ème anniversaire de la mort de Lady Diana, le prince William s’est livré à la version anglaise de "GQ" sur cette douloureuse absence.

Alors que le monde s’apprête à commémorer le 20ème anniversaire de la mort de Lady Diana, son fils le prince William, d’habitude très pudique, sur le sujet a accepté de se confier à la version anglaise de GQ dont il fait la couverture de ce mois de juillet.


Dans ce long entretien avec le journaliste et écrivain Alastair Campbell, le prince explique : "J’aurais aimé avoir ses conseils. J’aurais aimé qu’elle rencontre Catherine et qu’elle voie nos enfants grandir. Ca me rend triste de savoir que ça n’arrivera pas, qu’ils ne la connaîtront jamais." S’il arrive aujourd’hui à en parler plus librement, le duc de Cambridge souligne aussi que cela n’a pas toujours été le cas : "Je suis dans une bien meilleure position que je ne l’ai été pendant longtemps. […] Ca m’a pris presque 20 ans pour en arriver à ce stade. Je trouve toujours cela difficile maintenant parce que ça a été un choc tellement violent. Et aussi parce que ce n’est pas un deuil comme le vit la plupart des gens, là tout le monde le savait, tout le monde connaissait l’histoire, tout le monde la connaissait." Des propos touchants qui sont accompagnés d’une jolie photo de la famille royale, prise par Norman Jean Roy, où le prince William pose avec Kate Middleton et leurs deux enfants dans les jardins de Kensington Palace.



Cette sérénité, le duc de Cambridge sait qu’il la doit en grande partie à la vie qu’il mène aujourd’hui aux côtés des siens : "Je ne pourrais pas faire mon job sans la stabilité de ma famille. La stabilité à la maison est tellement importante pour moi. Je veux que mes enfants grandissent dans un monde heureux, stable et sûr, c’est très important pour nous en tant que parents." Un équilibre qu'ils mettent au service de "Heads Together", une campagne de sensibilisation à la souffrance mentale dans laquelle la famille royale est très engagée. 

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus