Kylie Jenner et Kylie Minogue en guerre à cause d’un prenom

Kylie Jenner et Kylie Minogue en guerre

Kylie Jenner et Kylie Minogue en guerre à cause de leur prénom

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 1 Mars 2016

Quand la jeune star de la famille Jenner a voulu enregistrer son prénom comme marque déposée (pour des fins commerciales), son homonyme Kylie Minogue a riposté. La "Guerre des Kylie" est déclarée et n’est pas prête de s’arrêter.

L'ascension de Kylie Jenner a été fulgurante… Et pourtant, avant même sa naissance, une autre Kylie régnait sur le monde people. Oui, la benjamine du clan Kardahsian/Jenner est de nouveau au centre d’une polémique qui buzze sur la Toile, en s'attirant les foudres de la reine de la pop Kylie Minogue. Lorsque la star de télé-réalité a voulu enregistrer son seul prénom comme marque déposée aux Etats-Unis, la popstar s’est immédiatement opposée à cette demande. En plus de "l’effet Kylie" lorsque la chanteuse avait rendu public son cancer du sein dans les années 2000, ses avocats ont tenu à rappeler que Kylie Minogue avait enregistré, dès 1996, le nom de domaine "www.kylie.com". Leurs arguments ? "Kylie Minogue est une artiste de renommée mondiale, philanthrope et une figure de la lutte contre le cancer du sein". La quinquagénaire n’a pas hésité à rabaisser la jeune bimbo à son tour : "Mlle Jenner est une personnalité de télé-réalité de seconde zone". Une ennemie de taille qui n’est pas prête d’abandonner la "guerre". 
 
Alors, Jenner ou Minogue ?

Sarah Jobert

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus