Kate Moss à Londres en Novembre 2016

Kate Moss nue et toujours aussi canon

Kate Moss nue et toujours aussi canon pour un magazine américain

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 3 Février 2017

Pour son numéro du mois de mars, "W Magazine" frappe fort et s’offre Donatella Versace, Jennifer Lopez, Taraji P. Henson et Kate Moss le temps d’un shooting. Cachez ces seins que l’on ne saurait voir… Ou pas !

Les clichés ont été dévoilés ce jeudi 2 février, parmi eux l’incontournable Kate Moss entièrement nue. Seul un cardigan en sequins Gucci glisse le long de ses bras.

Avec son mètre soixante-dix, et son minois enfantin rien ne laissait présager que Kate Moss s’imposerait comme le mannequin incontournable de ces dernières décennies, LA brindille, celle que tous les photographes s’arracheraient  en shooting. La Moss quoi !


Et à tous ceux qui la penseraient passée de mode, la belle Anglaise de 43 ans prouve qu’elle reste indétrônable avec ces clichés nue des célèbres photographes Mert Alas et Marcus Piggot. Un exercice que la star a eu du mal à maîtriser au cours de sa longue carrière : "Depuis le début, les photographes ont toujours cherché à me faire enlever mes vêtements, alors que je n'aime pas du tout mon corps. Il a fallu que je m'habitude à ma propre nudité", explique-t-elle dans une interview déjà disponible sur le site de W. Et d’ajouter : "Ma mère me disait 'je pense que tu n'es pas photogénique!'" Une belle revanche pour Kate Moss qui nous prouve le contraire depuis bientôt 30 ans.

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus