Jennifer Lopez raconte le harcèlement sexuel que lui a fait subir un réalisateur Jennifer Lopez raconte le harcèlement sexuel que lui a fait subir un réalisateur

News

Jennifer Lopez raconte le harcèlement sexuel que lui a fait subir un réalisateur

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 16 Novembre 2019

À l’occasion de la table ronde annuelle du magazine américain "The Hollywood Reporter", Jennifer Lopez s’est confiée sur le harcèlement sexuel qu’elle a vécu sur un tournage au début de sa carrière. Elle en a profité pour évoquer l’après #MeToo à Hollywood.

Pour sa table ronde annuelle, The Hollywood Reporter a convié six actrices à s’exprimer sur leurs carrières, leurs actualités mais surtout, sur la place des femmes dans l’industrie du cinéma. Alors qu’elles font également la couverture du dernier numéro du magazine américain, Scarlett Johansson, Lupita Nyong’o, Awkwafina, Laura Dern, Renée Zellweger et Jennifer Lopez se sont livrées sur l’après #MeToo à Hollywood. L’occasion pour cette dernière de revenir sur un souvenir douloureux, vécu au début de sa carrière au cinéma. L’actrice et chanteuse, actuellement à l’affiche du film Queens, a raconté la demande, que l'on peut facilement qualifier de harcèlement sexuel, que lui a formulé un réalisateur sur un tournage. Celui dont elle tait le nom lui aurait demandé d’enlever son haut lors d’un essayage, ce qu’elle a refusé catégoriquement.

"Il voulait voir mes seins", a expliqué Jennifer Lopez. "Je me suis dit ‘Nous ne sommes pas sur le plateau’, alors j’ai dit ‘non’ et je me suis levée (…). Je me souviens d’avoir été si paniquée sur le moment", a-t-elle continué. "Si vous cédez, à ce moment-là, cette personne s’en va en pensant qu’elle peut faire ce qu’elle veut. Et parce que j’ai mis une petite limite juste à cet instant et que j’ai dit ‘non’, il a laissé tomber et s’est excusé plus tard", a-t-elle affirmé avant de rappeler aux femmes l’importance de ne pas se laisser faire, quand on en a l’opportunité. Et à Lupita Nyong’o d’ajouter que "la culture hollywoodienne a suffisamment changé pour que de telles situations ne se produisent plus aussi souvent". Celle qui brille en ce moment dans Us a tenu a rappeler que l’éducation jouait un rôle clé dans la dénonciation des comportements sexistes et du harcèlement sexuel. "À présent, nous préparons la jeune génération afin qu’ils sachent ce qui est bien et ce qui ne l’est pas", a-t-elle affirmé. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#THRRoundtable

A post shared by Hollywood Reporter (@hollywoodreporter) on

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires