Famille royale : les moqueries d’une présentatrice américaine à propos du Prince George indignent la Toile Famille royale : les moqueries d’une présentatrice américaine à propos du Prince George indignent la Toile

News

Famille royale : les moqueries d’une présentatrice américaine à propos du Prince George indignent la Toile par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 24 Août 2019

Depuis le 22 août 2019, les critiques des internautes à propos de l’animatrice américaine Lara Spencer fusent. En cause : ses moqueries au sujet des cours de ballet que prendra le prince George à la rentrée prochaine.

En septembre 2019, le prince George fera sa rentrée en CP. Et son programme est déjà bien chargé. Histoire, géographie, mathématiques, Anglais mais aussi, éducation religieuse, Français, musique, informatique, théâtre, poésie… Le petit garçon ne risque pas de s’ennuyer. Il prendra même des cours de ballet, ce qui a beaucoup fait rire Lara Spencer, l’animatrice vedette de Good Morning America, une émission diffusée sur la chaîne américaine ABC.
Le 22 août 2019, la présentatrice s’est ouvertement moquée du prince George et de sa passion pour la danse. "Oh, il a l’air tellement ravi de ses classes de ballet", a-t-elle déclaré avant d’ajouter : "Le prince William dit que le prince George adore le ballet… J’ai des nouvelles pour vous, prince William, voyons combien de temps ça va durer". Une blague de mauvais goût qui, si elle semble avoir fait rire le reste du plateau, n’est pas du tout passée sur les réseaux sociaux. Le tollé ne s’est pas fait attendre. Des internautes des quatre coins du monde, ainsi que certaines célébrités, ont estimé que Lara Spencer rendait légitime le fait de se moquer d’un garçon qui fait de la danse. Le chorégraphe Brian Friedman, qui a travaillé à plusieurs reprises avec Britney Spears, a très rapidement exprimé sa déception. Dans un post Instagram, il a confié avoir "grandi en étant danseur" et avoir été "la cible de ce genre de critiques". "Elle apprend au monde qu’il est normal de se moquer des garçons parce qu’ils dansent et c’est vraiment triste (…) J’aimerais que tout le monde partage ceci, qu’on oblige à des excuses publiques de la part de Laura Spencer envers le prince George, la famille royale, tous les hommes qui dansent et tous les danseurs en général, pour avoir été aussi insensible", a-t-il ajouté. Derek Hough, l’un des jurys de l’émission américaine NBC World Of Dance, s’est lui aussi prononcé en rappelant que les moqueries à ce sujet était "vieilles et dépassées".

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

See this cute face, the future King of England? This adorable boy is being shamed by a grown woman on National Television in America for taking ballet! @lara.spencer you should be ashamed of yourself as well as @gstephanopoulos for laughing along & @goodmorningamerica for letting public shaming of young boys happen! Growing up as a dancer I was bullied horribly which is exactly what this is. She is teaching the word that it is ok to laugh at boys for dancing and that is so sad. Just think about the young boys who may have seen this and could quit their passion at her expense. It infuriates me and I would appreciate everyone sharing this and forcing a public apology to Prince George, The Royal Family, all male dancers and all dancers in general for being so insensitive. #LaraSpencer #GeorgeStephanopoulos #GoodMorningAmerica #BoysDance #BoysDanceToo #DontShameMaleDancers

A post shared by Brian Friedman (@brianfriedman) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

I saw a clip from @goodmorningamerica this morning and I was pretty surprised by the tone of some comments towards dance. My initial response was disappointment. For a brief moment it brought up old unpleasant memories of being mocked and laughed at for being a boy who danced. Fortunately that feeling dissipated quickly in knowing that the climate of dance, especially for young men in this generation is thriving more than ever, celebrated and appreciated . A young boy training in an athletic art form that requires an insane amount of discipline, strength, agility, flexibility, speed, dedication, awareness of mind, body, soul and creativity doesn’t seem like something to laugh about . I understand that comments like the one made here on television were probably light hearted and just a little banter. I get it. I know everyone at gma including @lara.spencer and I’m sure the intention wasn’t to be hurtful. But I also just think we are in a new era and time, especially for dance and it’s perception. The tone and mockery towards dance is just dated, old and not relevant anymore. Those who mock don’t understand. I’m proud to be a dancer and I strongly encourage any, who would like to try. So if there are any young kids out there who have a passion to pursue dance, don’t be discouraged by those who might laugh or make fun, tease or taunt. Follow your passion, take a chance on yourself and remember, that when you are courageous enough to listen to your inner voice rather than the voices (that only you can allow) to tear you down, you will always win. Follow your bliss and you will always have the last laugh:) Nothing but love and encouragement ????????#dance #encourage #create #dontHate #community

A post shared by Derek Hough (@derekhough) on

Ni une ni deux, l’animatrice a présenté des excuses publiques au premier enfant du prince William et de Kate Middleton, et est revenu sur ses propos stigmatisants. Que la télévision devrait d’ailleurs s’atteler à ne plus répandre tant ils encouragent les stéréotypes de genre. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires