Emilia Clarke

News

Emilia Clarke critique les scènes de sexe dans "Game of Thrones"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

L’héroïne de "Game of Thrones" a critiqué lors d’une d’interview accordée au Daily Mail, dimanche 13 septembre, les scènes de sexe tournées dans la série.

Alors qu’Emilia Clarke, alias Daenerys Targaryen, s’est fait connaître grâce à la série Game of Thrones, et en partie grâce aux scènes de sexe qu’elle a pu tourner, cette dernière ne veut plus apparaître nue.###twitter### C’est dans une interview pour le Daily Mail, dimanche 13 septembre, qu’Emilia Clarke a exprimé son ras-le-bol : "Les scènes de sexe doivent être plus subtiles. Comme spectatrice, je ne veux pas qu’on me jette de telles scènes au visage et j’ai toujours pensé que la suggestion était bien plus excitante que l’acte en lui-même."

Mais, l’actrice britannique ne critique pas seulement Game of Thrones : "Au cinéma ou à la télé, la plupart des scènes de sexe sont inutiles et ne servent généralement qu’à attirer le public", a-t-elle déclaré au Daily Mail.

Déjà, en 2013, cette dernière avait laissé une autre comédienne de la série, Oona Chaplin, s’exprimer sur ce sujet dans le Telegraph : "Une des filles de la série, celle qui s’est le plus déshabillée durant les deux premières saisons, ne veut plus apparaître nue du tout." D’ailleurs, depuis ces déclarations, Emilia Clarke est apparue de plus en plus habillée dans la série.

Ce qui est sûre, c’est que Daenerys Targaryen ne semble pas vouloir remontrer son corps de déesse dans Game of Thrones...Et ça n’a pas l’air de faire perdre des télespectateurs à la série…

Marie Clergeot

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus