Cardi B harcelée sur scène par Offset : d’autres femmes témoignent sur les réseaux Cardi B harcelée sur scène par Offset : d’autres femmes témoignent sur les réseaux

News

Cardi B harcelée par son ex Offset : d’autres femmes témoignent sur les réseaux

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 18 Décembre 2018

Samedi 15 décembre 2018, la rappeuse Cardi B a été interrompue sur scène par son ex Offset, qui l’a suppliée de se remettre avec lui. Depuis, la séquence pousse d’autres femmes à témoigner sur le Web des pressions exercées par leurs anciens partenaire, et brisent le mythe du harcèlement "romantique".

"Take me back Cardi". C’est avec ces mots, tracés à l’aide de roses rouges sur fond de roses blanches, que le rappeur Offset s’est adressé à sa femme Cardi B, qui s’est séparée de lui début décembre après quinze mois de mariage. Une séquence hallucinante qui s’est produite ce week-end à Los Angeles, devant le public du Rolling Loud Festival, où Cardi B était tête d’affiche – une première pour une artiste féminine.

Médias et internautes ont rapidement relayé des vidéos de la scène et dénoncé le harcèlement dont est victime la jeune femme (depuis leur séparation, Offset a plusieurs fois exprimé publiquement son désir de se remettre en couple avec elle), ainsi que la complicité du festival et de l’équipe de la chanteuse. Mais d’autres y ont vu un geste follement romantique, ce débat incitant l’activiste afro-américaine Tarana Burke, la créatrice originelle du mouvement #MeToo, à partager sa propre expérience, dans un thread Twitter à dérouler ci-dessous. A l’âge de 16 ans, raconte-t-elle, son ex-petit ami a menacé de la tuer, puis de se suicider pour la convaincre de revenir, ce qu’elle avait pris pris à l'époque pour une marque de l’attachement du jeune homme. Deux de ses amies ont vécu des histoires similaires, l’une étant menacée avec une arme, l’autre, poursuivie en voiture jusqu’à l’accident. Leur entourage respectif les poussant ensuite à se remettre en couple avec l’agresseur, qui devait "très amoureux" pour commettre de tels actes... D’autres femmes ont également utilisé la Toile pour expliquer qu’il ne s’agissait pas ici de preuves d’amour. Mais du non-respect du consentement d’une femme, que nos sociétés romantisent à coup de films et de chansons (coucou Every breath you take de The Police, qui raconte l’histoire d’un homme surveillant son ex).

De son côté et juste après le concert, Cardi B a demandé à ses fans de ne plus s’en prendre à son mari et père de sa fille, tout en confirmant qu’elles ne souhaitait reprendre le cours de leur histoire.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

I appreciate all the love! But what I need most right now from my fans is support and respect.

Une publication partagée par CARDIVENOM (@iamcardib) le

C.C-M.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires