Brad Pitt compte mettre un frein à sa carrière d'acteur Brad Pitt compte mettre un frein à sa carrière d'acteur

News

Brad Pitt compte mettre un frein à sa carrière d'acteur

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Vendredi 6 Septembre 2019

Brad Pitt au cinéma c’est bientôt fini ? Il semblerait bien que oui, l’acteur a annoncé dans une interview qu’il envisageait de prendre sa retraite progressivement.

Vous l’avez adoré dans le dernier film de Quentin Tarantino Once Upon a Time in Hollywood ? Vous avez déjà hâte de le retrouver à l’écran prochainement dans Ad Astra ? Et s’il s’agissait en fait de de ses derniers films ? Brad Pitt a en effet annoncé dans une longue interview accordée au New York Times parue le 4 septembre 2019 qu’il souhaitait mettre un frein à sa carrière d’acteur et que ses apparitions cinématographiques risquaient de se faire moins nombreuses. Pour le moment vous pouvez être rassurés, il ne s’agit pas d’un adieu définitif : la star de 55 ans ne souhaite pas encore tout arrêter mais juste limiter ses projets pour se consacrer à d’autres activités. "Quand vous sentez que vous avez fait le tour de quelque chose, il est temps de faire le tour d'autre chose" a-t-il expliqué. Et s’il sera moins présent devant la caméra, cela ne l’empêchera pas de se retrouver derrière celle-ci, puisqu’il devrait disposer de plus de temps pour s’occuper de sa société de production Plan B Entertainment qui a déjà financé plusieurs films comme 12 Years a Slave ou Moonlight. D’après Le Figaro, Brad Pitt serait aussi intéressé par d’autres activités plus personnelles comme la sculpture et l’aménagement paysager. 

Dans cet entretien Brad Pitt est également revenu sur son addiction à l’alcool qui est en partie la cause de son divorce avec Angelina Jolie. Il s’est notamment confié sur la période d’un an et demi où il a dû fréquenter un groupe aux Alcooliques Anonymes. Il a raconté que : "c’était un espace sûr où il y avait peu de jugement" et que "c’était en fait vraiment libérateur de simplement exposer les aspects laids de soi-même".

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires