Ballon d’or 2019 : Megan Rapinoe remporte le Ballon d’Or féminin Ballon d’or 2019 : Megan Rapinoe remporte le Ballon d’Or féminin

News

Ballon d’or 2019 : Megan Rapinoe remporte le Ballon d’Or féminin par Pierre-Guillaume Ligdamis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Mardi 3 Décembre 2019

2019 aura définitivement été l’année de la footballeuse Megan Rapinoe. Après avoir remporté la Coupe du monde de football féminin en juillet dernier, la capitaine de l’équipe américaine vient de recevoir le prestigieux Ballon d’Or féminin.

La cérémonie du Ballon d’Or a pendant longtemps délaissé les footballeuses. Mais depuis 2018, les femmes ont désormais elles aussi droit à la fameuse récompense dorée. Après le sacre de la Norvégienne Ada Hegerberg l’an dernier, c’est Megan Rapinoe qui s’est vu remettre le prix le 2 décembre 2019 au Théâtre du Châtelet. Elle devient donc la deuxième sportive de l’histoire à recevoir un Ballon d’or. Comme l’explique Le Monde, la footballeuse américaine de 34 ans a été élue par un panel de journalistes de 48 pays différents "où le football féminin est pratiqué en compétition"
Cette fois-ci, France Football s’était bien gardé d’inviter Martin Solveig qui avait fait le buzz l’année dernière avec sa remarque sexiste lancée à Ada Hegerberg au moment de lui remettre sa distinction. 

Déjà désignée comme la meilleure joueuse de l’année par la FIFA, Megan Rapinoe aura amplement mérité sa récompense, après avoir réalisé une saison exceptionnelle. En juillet 2019, elle remportait le Mondial de foot féminin. La capitaine de l’équipe des Etats-Unis peut également se targuer d’avoir 58 buts à son actif sur les 150 matchs auxquels elle a participé, ce qui fait aussi d’elle la meilleure buteuse de l’année. 


En plus d’être une sportive émérite, Megan Rapinoe se démarque par sa personnalité et son style hors du commun. Très engagée politiquement, elle milite activement en faveur des droits des femmes, de la communauté LGBTQ+ et des minorités. Pendant le Mondial, elle n’avait pas hésité à prendre parti contre Donald Trump en refusant toute invitation à la Maison Blanche même après la victoire de son équipe. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

This year has been the craziest of them all. I don’t even really know how put into words how special this has been. The TEAM shook the world, and continues to. Yes the 23 players on the field, yes the coaching staff, and extended staff for the team, but the TEAM I’m talking about goes far beyond those who are lucky enough to wear the crest. The TEAM is our family, friends, girlfriends and boyfriends, wives and husbands. The TEAM is the thousands of fans who cheered for a team that asked them to care more about just the game of soccer, more than just themselves, more than just people who looked like them, more than just winning. For that, I am forever grateful. I think this World Cup win, and all the subsequent wins, both personal and team, feel so special because for the first time in a long time, it feels like WE ALL WON. And while I am truly honored to win @francefootball Ballon D’Or, I’d like to accept this on behalf of us ALL. WE DESERVE THIS. I am forever grateful to my beautiful family❤️ I know for a fact I wouldn’t be here with out you @sbird10 I love you forever ????

A post shared by Megan Rapinoe (@mrapinoe) on



Le Ballon d’or masculin a lui été remis à Lionel Messi pour la sixième fois. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires