Kieran Culkin Kieran Culkin

Kieran Culkin, le petit frère qui monte

Kieran Culkin, le petit frère qui monte

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 17 Novembre 2010

Le cadet de Macaulay semble bien parti pour prendre la relève. En mieux.

En 1990, la plupart des marmots en âge d’aller au cinéma s’étaient esclaffés avec leurs parents devant Maman j'ai raté l'avion. La comédie écrite par John Hughes (The Breakfast Club) avait rapporté près de 500 millions de dollars à travers le monde et présenté Kieran Culkin pour la première fois au public. Alors que son frère Macaulay était propulsé au rang de superstar, Kieran, qui ne jouait que son cousin de sept ans dans le film, avait la paix royale. Avoir la paix a toujours semblé être sa préoccupation, d’ailleurs. Après le succès critique d’Igby (Burr Steers, 2002), où il incarnait un jeune homme de 17 ans qui doit faire face au cancer de sa mère (Susan Sarandon) et à son refus de devenir adulte, Kieran Culkin s’est vu crouler sous les propositions des studios. Il a alors ignoré la parade amoureuse d’Hollywood, s’est enfermé dans son appartement newyorkais avec son chat, et a attendu que le calme revienne.
Pourtant, ce n’est pas comme s’il boudait les productions mainstream ou le travail : on l’a vu au générique du teen movie Elle Est Trop Bien (Robert Iscove, 1999), dans l’adaptation cinématographique de J.Irving L’œuvre de Dieu, la part du Diable (Lasse Hallström, 2000), et aux côtés de Jodie Foster dans The Dangerous Lives of Altar Boys (Peter Cave, 2001). L’an dernier, il avait même commencé le tournage du premier film de Bruce Willis, avant que le projet ne prenne finalement l’eau. Mais de temps à autres - comme pour se ressourcer - l’acteur ne résiste pas à l’appel des planches de Londres ou des salles off-Broadway de New-York. Pour Kieran Culkin, cette année est peut-être bien celle de la consécration.

Où il sera bientôt :

A l’affiche de Scott Pilgrim VS The World, dans la peau du « coloc’ super cool et gay » de Scott qui sort le 1er décembre.

Dans un épisode de la série 30 rock diffusée sur Canal +.

Et donnant la réplique à Matt Damon, Anna Paquin & Jean Reno dans le très attendu Margaret (prochainement dans les salles).

Elise Costa

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus