Décryptage

Josh Hartnett : le retour du beau gosse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Révélé par "Virgin Suicides" en 1999, starisé avec "Pearl Harbor" deux ans plus tard, l’acteur a ensuite dégringolé gentiment les échelons de la gloire jusqu’à disparaître presque totalement des écrans. Le revoilà, à peine vieilli et toujours aussi fringant dans le délicieux "Oh Lucy !"

Prof à lunettes : on ne l’attendait pas dans ce registre-là. Mais on comprend tout à fait Sutsuko, quadra tokyoïte un peu terne, qui tombe raide dingue de John (alias Josh) lorsque ce dernier, en guise d’accueil à son cours d’anglais pour japonais, lui fait un bon gros "hug". Rappelons-le : le "hug" est cette curieuse manière qu’ont les Américains de prendre n’importe qui dans leurs bras en donnant de grandes claques dans le dos. Au Japon, où les gens sont beaucoup plus mesurés, c’est l’équivalent de la position la plus vicelarde du Kâma-sûtra.

Dans le rôle de ce détonateur sentimental (et sexuel !), Josh Hartnett est parfait : Américain bon teint au large sourire qui se liquéfie à mesure que Setsuko, qu’il a rebaptisée Lucy, se montre de plus en plus accro à lui, allant jusqu’à quitter Tokyo pour le rejoindre en Californie. Devant les caméras de la réalisatrice Atsuko Hirayanagi, le Japon comme la Californie sont un peu étranges : le centre d’apprentissage où enseigne John/Josh à Tokyo, a des allures de peep-show et la Californie où il s’enfuie ensuite ploie sous de gros nuages gris. Pendant l’élaboration de son casting, la réalisatrice n’a pas hésité longtemps pour trouver son beau prof : "Ce qui m’a attiré chez Josh, c’est qu’il a fait une pause en se retirant du métier pour voyager en quête de spiritualité. J’ai donc demandé à mon agent de le contacter et de lui donner le scénario. Il a appelé immédiatement. On a parlé 15 minutes et c’était décidé dans la foulée. Je me suis sentie très chanceuses."

Mais penchons-nous sur le cas Josh Hartnett (40 ans au mois de juillet prochain !). Tout spirituel soit-il, l’acteur a fait deux enfants à sa girlfriend Tamsin Egerton ( en 2015 et 2017) après avoir un temps frayé avec Scarlett Johansson. Faute de décrocher un oscar au cours de sa carrière, Josh a été élu «"Plus beau végétarien du monde " par PETA en 2003, ce qui est mieux que rien. A Hollywood, le site Blind Gossip a laissé entendre que la carrière de l’acteur a fait du surplace parce qu'une méga star (Brad Pitt ? Tom Cruise ?), n’ayant pas apprécié que Josh drague sa girlfriend de l’époque, lui aurait sérieusement savonné la planche. Pauvre Josh ! "J’ai déjà eu le coeur brisé mais ce n’est pas grave, a prétendu l’acteur il y a quelques années. Mais je préfère avoir le cœur brisé plutôt que de briser le cœur de quelqu’un." Si le personnage de Setsuko dans Oh Lucy ! pouvait entendre ça, nul doute qu’elle ricanerait…

Oh, Lucy, de Atsuko Hirayanagi,  sortie le 31 janvier 2018


Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.