Booba vs Kaaris : petit guide-pratique pour se faire la bagarre en toute légalité Booba vs Kaaris : petit guide-pratique pour se faire la bagarre en toute légalité

Décryptage

Booba vs Kaaris : petit guide-pratique pour se faire la bagarre en toute légalité par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 27 Décembre 2018

Booba et Kaaris se cherchent des poux depuis le mois d’août déjà, mais depuis quelques jours, le ton monte entre les deux rappeurs. L’un appelle l’autre à régler "une bonne fois pour toutes" leurs différends, en public. Mais est-ce vraiment possible et autorisé par la loi ?

On a déjà vu des hommes se challenger en duel … Au Moyen-Âge et pour gagner le coeur d’une dame. Il semblerait néanmoins que la mode revienne, avec en tête du mouvement Booba et Kaaris. Les deux rappeurs, désormais connus et reconnus à cause (ou grâce) à la "Bataille d’Orly" se sont balancés des piques par comptes Instagram interposés depuis une semaine. Jusqu’à ce que Booba lance, ces jours-ci, une invitation à Kaaris pour régler leurs différends "une bonne fois pour toutes".

Mais pas n’importe comment, non. Tout serait fait de façon organisée, après deux mois d’entraînement, sur un ring. B2O répondrait ainsi à une invitation de K2A de "venir le chercher" s’il avait des comptes à régler. Ce dernier, toujours via son compte Instagram, a alors proposé à Booba de l’affronter dans "un octogone sans arbitre sans règles". S’il a accepté, le duc de Boulogne préfèrerait tout de même user de la boxe thaï ou anglaise (qu’il pratique), voire du MMA. A l’heure qu’il est, Booba prépare la rencontre et a même créé l'affiche "officielle" de leur rendez-vous, il a même un lieu (l’U Arena, plus grande salle d'Europe). Le public est bien sûr convié à leur duel. Et d'après les réponses tardives de Kaaris, il s'agira très probablement de MMA. 
Et si Cyril Hanouna (que fait-il là ?) a déjà, sans grande surprise, proposé ses services pour organiser le combat tout comme le Youtubeur IbraTV, la boîte de production porno Jacquie et Michel a quant à elle proposé de filmer la bagarre. Bref, c'est du grand n'importe quoi.
Mais, que dit la loi à propos de tout ça ? Et que risquent les participants ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le


Kaaris et Booba
Les deux rappeurs ont déjà été condamnés à 18 mois de prison avec sursis à la suite de la "Bagarre d’Orly" et à 50 000 euros d’amende. Se battre de nouveau en public et sans règles, serait récidiver mais pas seulement. Ils pourraient tous deux être accusés de : violences volontaires, trouble à l’ordre public, atteinte à la dignité humaine, bande organisée, dégradations, incitation à la violence  et on en passe. Le seul moyen pour qu’une bagarre de cette ampleur soit vue comme un duel chevaleresque et faite dans les règles de l’art, serait de la déguiser en combat de boxe … comme le suggère depuis le départ, Booba, apparemment plutôt fûté. Il faudrait également le faire au coeur d'un ring reconnu par une fédération sportive. De cette manière, aucun risque d’y voir malice et que les deux rappeurs aillent directement à la case prison, sans toucher 20 000 francs (on est vieux). Il faut respecter des conditions, au contraire de ce que propose Kaaris, un combat "sans arbitre sans règle".
Enfin et surtout, il faudrait oublier le MMA dont les compétitions sont strictement interdites en France, considérées comme atteinte à la dignité humaine, tout comme le lancer de nains d’ailleurs, mais on s'égare. De plus, il ne sera pas pratiqué correctement : à son âge (42 ans) Booba est considéré comme un vétéran, ce qui n’est pas le cas de Kaaris. Officiellement ils ne pourraient donc pas s’affronter dans une même catégorie. 

Cyril Hanouna
Le présentateur veut bien sûr organiser l’évènement et se rendrait automatiquement complice de l’affaire s’il ne s’agit pas d’un combat sportif "officiel"… Pas sûr que ce soit une bonne idée dans de telles conditions, mais le contraire nous aurait étonné. 


Jacquie et Michel, et le public
Depuis 2007, filmer ou capturer de quelque manière qu’il soit des violences faites à l’encontre de quelqu’un vous rend complice de l’affaire… On peut également vous attaquer pour non-assistance à personne en danger. Bien sûr, pas si ce fight est organisé proprement, façon boxe.


Question bonus : si les deux rappeurs consentent à se "maraver", où est le problème ?
Eh bien d’après la loi, personne ne consentirait jamais à subir des violences corporelles et mentales irréversibles, mais on ne pourrait rien y faire. Après, cela relève du sado-masochisme, mais on n’est pas certains que Kaaris et Booba entretiennent une telle relation... Et même si c'était le cas : il est régulé par jurisprudence en France. La vraie question est : pourquoi toute cette affaire devient-elle publique et pourquoi les fans sont-ils pris à parti ? Qu'est-ce que ces deux rappeurs essaient-ils de nous dire ? En tout cas, si c'est une nouvelle manière de se faire de la promo ... Chapeau, c'est réussi !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.