Alicia Keys interroge les concepts de masculinité et de féminité dans une vidéo sur Instagram Alicia Keys interroge les concepts de masculinité et de féminité dans une vidéo sur Instagram

Décryptage

Alicia Keys interroge les concepts de masculinité et de féminité dans une vidéo sur Instagram par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 13 Novembre 2019

Ce week-end, Alicia Keys a partagé une vidéo sur son compte Instagram, dans laquelle elle prône l’acceptation de ses énergies féminines et masculines, suite à un chagrin de son petit garçon de 4 ans.

On aimait déjà Alicia Keys pour les valeurs qu’elle défend. En 2016, on l’avait longtemps admirée lorsqu’elle avait annoncé ne plus vouloir se maquiller pour cesser de répondre aux diktats liés à la beauté féminine. Hé bien, la chanteuse a encore frappé ce week-end en partageant une vidéo des plus engagées sur son compte Instagram.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Been thinking about how over labeled and over judged we all are... can u feel me??

Une publication partagée par Alicia Keys (@aliciakeys) le

 

Elle y raconte une virée au salon de manucure, où son fils de 4 ans, Genesis, l’a accompagnée. Ce dernier aurait demandé à avoir des ongles arc-en-ciel, comprenez, une couleur différente sur chaque ongle... Avant de se raviser. "Les gens ne vont pas aimer ça", lui aurait-il répondu. Une réaction qui a émue la chanteuse. "Pouvez-vous croire cela? Quatre ans. Il a quatre ans, s’étonne-t-elle dans sa vidéo. Il comprend déjà le concept selon lequel quelqu'un va le juger parce qu'il a choisi des couleurs arc-en-ciel sur ses ongles."
Après avoir remonté le moral de son petit garçon en lui expliquant que de nombreux hommes le faisaient, et qu’il allait en inspirer d’autres, Alicia Keys a fini par s’interroger sur les concepts de masculinité et de féminité, et a voulu en faire part à ses 17 millions d’abonnés. 
"Nous sommes constamment jugés, déplore-t-elle. Il y a des énergies masculines et des énergies féminines à l'intérieur de nous tous. Cela m'inquiète de ne pas pouvoir simplement explorer ces différents côtés de nous-mêmes." Un fait qu’elle regrette, avant d’expliquer qu’elle explore souvent sa part d’énergie masculine en elle. "C'est très naturel, poursuit-elle avant de constater, tristement. Quand cela se produit, j’ai tout le temps droit à des jugements liés aux stéréotypes. Et pour mes garçons, c'est la même chose : s'ils veulent exprimer l'énergie féminine qui est à l'intérieur d’eux, il y a toujours ces jugements, toutes ces règles, ces stéréotypes et ces vibrations. C’est pénible.

La solution pour la chanteuse ? Que chacun soit en mesure d’explorer et d’exprimer ces énergies masculines et féminines comme bon lui semble. On n’aurait pas dit mieux, même si on est pressés de vivre dans un monde où le vernis ne sera pas associé à la féminité et les poils - parmi tant d’autres - à la masculinité… Oui, on a encore un long chemin à faire. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires