Aaron Johnson Aaron Johnson

Aaron Johnson, gueule d'ange et esprit rock

Aaron Johnson, gueule d'ange et esprit rock

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 15 Décembre 2010

Encore dans des rôles de gamin il y a quelques mois, celui qui incarne actuellement Lennon à l'écran nous fait fantasmer depuis qu'il a de la barbe.

Aaron Johnson en 6 dates

1990 : Naissance à Holmer Green, dans le Buckinghamshire, en Angleterre. Eh oui, Aaron n’a que 20 ans mesdemoiselles.

1999 : A 9 ans, il commence sa carrière en jouant dans deux pièces de théâtre : Macbeth et All My Sons. A priori, on pouvait déjà savoir que le petit Aaron irait loin.

2003 – 2004 : Entre seconds rôles pour le petit écran dans la série Feather Boy en 2004, et apparitions sur le grand écran dans Shanghaï kid II, c’est la période des débuts, celle à laquelle il doit repenser avec tendresse mais qu’il aimerait bien que le public oublie.

2006 : Enfin un rôle qui pourra faire sortir Aaron du lot : celui d’Edward Norton jeune dans L'Illusionniste. Parallèlement, il continue à jouer dans deux séries anglaises (Talk to Me et Nearly Famous), dans lesquelles il tient des rôles centraux.

2008 : Bien qu’il commence à toucher du doigt la grosse machine du cinéma américain, il ne délaisse pas pour autant les films à plus petits budgets (Le Journal intime de Georgia Nicholson).

2010 : Incontestablement, Aaron a fait son trou. Après un rôle de super-héros dans Kick-Ass, une comédie d’action avec Nicolas Cage, il brille en adolescent psychopathe dans Chatroom, du japonais Hideo Nakata, le réalisateur de Ring.

Où le reluquer : Il est actuellement à l'affiche dans Nowhere Boy, un biopic sur John Lennon bien avant qu’il ne soit un Beatles et dans lequel il incarne… John Lennon lui-même (rien que ça). Aucun mimétisme physique ou vocal de l'acteur interprétant le jeune musicien, ce qui lui vaudra sûrement de belles critiques à l’heure où le cinéma s’évertue à ressusciter à l’identique les icônes du passé. Kristin Scott Thomas est à ses côtés, en tante autoritaire et vieux jeu.

Pourquoi il nous rend gagas : D’abord parce qu’il incarne la plus sympa des rock stars mythiques au cinoche (donc forcément, nous, on fait un transfert), ensuite parce qu’avec ses beaux yeux clairs et ses boucles de chérubin, il nous fait penser à un Jonas Brothers en cool.

Le détail qu’on aurait aimé ne pas savoir : Qu’il a déjà trouvé la femme de sa vie, à savoir la réalisatrice de Nowhere Boy Sam Taylor-Wood, 43 ans, rencontrée sur le tournage du film et avec qui il a eu une petite fille en juillet 2010.

Nowhere Boy de Sam Taylor-Wood, sorti le 8 décembre et actuellement en salles.

Marine Benoit

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus