Pourquoi les chaussures miroir sont-elles les it shoes de la saison

Mode d’emploi

On ose ou pas les chaussures miroir ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 5 Avril 2017

Les blogueuses ne jurent plus que par elles, les chaussures miroir sont aux pieds de toutes les filles stylées cette saison. Où les acheter et comment les porter ?

Balenciaga en avait fait son it lors de son défilé automne-hiver 2016-2017, depuis, les chaussures métallisées façon miroir sont partout. Avec leur look ultra bling, on aurait presque l’impression qu'un métal aurait fondu sur nos chaussures pour réveiller n'importe quel look. Les blogueuses n’ont d’ailleurs pas attendu longtemps avant de les adopter, nous filant quelques inspirations pour les porter sans ressembler à une boule à facette. Le bon twist ? Les mettre en valeur avec un bon vieux Levi’s 501 sans hésiter à calmer le jeu. Les marques ont d'ailleurs rapidement dévoilé des modèles de shoes miroir, à l’image de Topshop, qui s’est inspiré des boots Balanciaga, tandis que les autres ont réinterprété les classiques en proposant des baskets, mocassins ou encore claquettes version chrome. Ne reste plus qu’à les assumer


Le bon shopping


Boots "Mimosa", Topshop, 89 €.


Claquettes à noeud, Zara, 19,95 €.



Sneakers métallisées, H&M, 19,99 €.


Sandales argentées, Chiara Ferragni Collection, 550 €.


Babies argentées, Mango, 39,99 €.


Boots en cuir, Balenciaga che MyTheresa, 595 €.


La bon look

© FrenchyStyle

© FrenchyStyle

© FrenchyStyle

© FrenchyStyle

© FrenchyStyle

© FrenchyStyle

© FrenchyStyle


© FrenchyStyle


Géraldine Verheyen

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus