Mode : Prada devient la première marque de luxe a signer un prêt éco-responsable avec le Groupe Crédit Agricole Mode : Prada devient la première marque de luxe a signer un prêt éco-responsable avec le Groupe Crédit Agricole

Les gens de la mode

Mode : Prada a signé un prêt éco-responsable avec le Groupe Crédit Agricole par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 7 Novembre 2019

Prada est devenu, ce 5 novembre 2019, le premier groupe de luxe a signer un prêt éco-responsable de 50 millions d’euros sur 5 ans avec le Groupe Crédit Agricole. L’accord permet de rajuster les taux d’intérêt annuellement si certains objectifs de durabilité sont atteints.

Le groupe Prada a annoncé ce 5 novembre 2019 la signature d'un prêt à terme de 50 millions d’euros sur cinq ans auprès du groupe Crédit Agricole. Il s'agit d'une offre de financement dédiée à leurs projets éco-responsables, sur l'ensemble de la durée déterminée. L’accord permet de rajuster les taux d’intérêt annuellement si certains objectifs de durabilité sont atteints. Par exemple, les taux de Prada seront réduits si un certain nombre de magasins reçoivent une certification LEED Or ou Platine (conçu pour la certification de nouvelles constructions), si les employés répondent à un nombre fixe de formation ou d’heures et si le groupe atteint les objectifs qu'il s'était fixés pour l’utilisation de Re-nylon, un substitut durable du nylon issu des déchets plastiques collectés dans les océans. En juin dernier, Prada avait annoncé utiliser que du plastique recyclé d’ici 2021. 

"Cette transaction démontre que la durabilité est un élément clé du développement du groupe Prada, de plus en plus intégrée à notre stratégie", a insisté le directeur financier de Prada, Alessandra Cozzani, dans un communiqué. Cette inititative est une première dans l'industrie du luxe mais la pratique devient de plus en plus courante dans d'autres secteurs. Comme le précise Vogue Business, d'après la BNP Paribas, le marché des prêts liés à la durabilité est passé de 5 milliards de dollars en 2017 à 40 milliards de dollars en 2018, notamment dans les secteurs des produits chimiques et des services publics.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires