Mode : passez votre diplôme d'influenceur dans ces universités Mode : passez votre diplôme d'influenceur dans ces universités

Les gens de la mode

Mode : ces universités délivreront prochainement un diplôme d'influenceur par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 16 Octobre 2019

En Italie ou en Espagne, il sera désormais possible de suivre un nouveau cursus pour devenir influenceur. Toutefois, devenir le roi d'Instagram a un prix : il faudra débourser entre 2500 et 5000 euros par année. Est-ce un bon investissement quand on sait que les marques commencent à prendre leurs distances avec les influenceurs ?

Avez-vous envie de devenir la Veronika Heilbrunner ou Chiara Ferragni de demain ? A l'heure où le statut d'influenceur est devenu un métier à part entière, plusieurs établissements à travers le monde entendent intégrer à leurs programmes différents cursus pour former les influenceurs de demain. 

Le e-campus de Milan a annoncé son intention de lancer un tout nouveau cursus intitulé “devenir un influenceur” pour l’année académique 2019/2020. “Les cours de ce cursus permettront de former les élèves à la figure professionnelle d’un influenceur, un personnage qui joue le rôle d’un ‘ambassadeur’ pour lui-même et pour les marques qu’il représente, grâce à la confiance que lui accorde son audience", peut-on lire sur le site de l'Université. Pour tenter d'y accéder, il faudra débourser entre 2 500 et 5 000 euros par année. Toujours en Italie, à Milan et Rome, l'Académie du Luxe va proposer une formation intitulée “Fashion & Luxury Influencer” au prix de 10 000€ l’année, pour former les influenceurs de demain. Fin 2017 déjà, l'éditeur Condé Nast Italie avait lancé en partenariat avec L'Oréal la Social Academy, une école pour former de futurs influenceurs. Du côté de la Belgique, l’Académie Royale des Beaux-Arts de Gand a lancé en 2016 une formation au "Digital Storytelling" tandis qu'en Espagne, l’Universidad Autónoma de Madrid propose aussi un cours centré sur le métier d’influenceur. En France, les écoles sont souvent à la pointe en terme de marketing digital mais n'intègrent toujours pas de formation spécifique destinée aux influenceurs. 

Des formations qui éveillent les soupçons 
Comme le souligne de nombreux internautes sur les réseaux sociaux, on pourrait se croire dans un épisode de Black Mirror, où l'importance d'une personne se mesure par sa popularité sur les réseaux sociaux. De plus, les marques commencent à prendre leurs distances avec les influenceurs, un phénomène que l'on qualifie de BIF (Branded influencer fatigue). C’est le petit nom donné au sentiment de lassitude des consommateurs vis-à-vis du marketing d’influence. La tendance est claire : aujourd'hui, les utilisateurs préfèrent l'authenticité, notamment pour la nouvelle génération. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires