Gucci : Daniele Venturelli/WireImage

Les gens de la mode

Gucci : des bourses d’étude pour travailler pour la maison par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 24 Avril 2019

Lors de la conférence annuelle Condé Nast Luxury à Cape Town, le PDG de Gucci, Marco Bizzarri, a expliqué à la journaliste Suzy Menkes la place importante qu'occupe la diversité et l'inclusion dans les différentes opérations de la maison italienne et a dévoilé de nouveaux projets en faveur des employés et des étudiants.

Elue marque la plus populaire du monde par le site spécialisé dans la mode Lyst, Gucci s'engage en faveur de la diversité et de l’inclusion. Dans une interview accordée à la journaliste mode Suzy Menkes, lors de la Condé Nast Luxury Conference à Cape Town en ce mois d'avril 2019, le PDG de la maison italienne, Marco Bizzarri, a annoncé le lancement de nouveaux projets comme l’embauche de directeurs régionaux et internationaux pour la diversité et l’inclusion, la création d’une bourse d’étude multiculturelle pour le design, le lancement d’un programme de sensibilisation à la diversité et à l’inclusion, et un programme d’échange international.

D'après Marco Bizzarri, ces nouveaux programmes devraient accroître la mobilité de milliers d'employés de Gucci"Nous sommes une grande entreprise, et cela devrait offrir aux gens la possibilité de partir à Milan, ou vice-versa, de quitter Milan pour aller dans d’autres régions", explique-t-il, avant d'ajouter : "j’adore l’idée de la transmission et de l’éducation, c’est une opportunité pour cette jeune génération, et pour nous, d’avoir une autre vision de la marque". Marco Bizzarri souhaite également mettre en place de nouveaux partenariats avec douze universités des quatre coins du monde, dont quatre en Afrique subsaharienne afin de permettre à des étudiants de rejoindre la maison Gucci pendant un an à compter de janvier 2020. 

© Sean Zanni/Patrick McMullan via Getty Images

Une initiative qui intervient après des accusations de racisme envers la marque en février dernier avec la commercialisation d'un pull reproduisant une blackface. Après de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, Gucci a présenté ses excuses dans un communiqué et a retiré l’habit de la vente. Dapper Dan, un créateur qui a collaboré avec la maison italienne, avait alors déclaré sur Twitter : "je suis un homme noir avant d’être une marque. Il ne peut y avoir d’inclusivité sans responsabilité". Une réponse tardive donc mais réfléchie. "Nous devons réfléchir sur le long terme, plus que nous ne le faisons d’habitude. Notre initiative n’est peut-être pas parfaite, mais nous avons fait un premier pas", conclue Marco Bizzarri

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires