Les gens de la mode

Edie Campbell dénonce les conditions de travail problématiques des mannequins par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 18 Septembre 2018

"Bizarre, inconfortable et humiliant", le top planétaire, Edie Campbell, a dénoncé les conditions de travail problématiques auxquelles les mannequins sont confrontés. Selon elle, "les mannequins doivent avoir leur propre cabine d'essayage".

À l'occasion de la Fashion Week de Londres, Edie Campbell s'est exprimée à la radio britannique, BBC Radio 4, à propos des conditions de travail des mannequins. Âgée de 27 ans, Edie Campbell foule les podiums des maisons ChanelChloé, ou Marc Jacobs depuis ses 15 ans : "l'espace backstage est très occupé, il y'a beaucoup de monde, de la production, aux équipes de make-up artists, de coiffeurs, stylistes, relations presse, assitants de production,...". C'est à New York il y a six mois qu'elle a réalisé à quel point cela pouvait être "bizarre, inconfortable et dans un sens humiliant d'avoir été encouragée, voire forcée à se changer devant tout le monde", confie-t-elle. 

L'an dernier, Edie Campbell avait déjà écrit une lettre ouverte au quotidien Women's Wear Daily, dans laquelle elle expliquait que les mannequins n'étaient "qu'une simple partie du travail". "Quand une industrie devient aussi informelle, il devient difficile de définir ce qui est approprié ou non sur le lieu de travail. Les farces, plaisanteries sexuelles, commentaires suggestifs : cela passe inaperçu dans une industrie qui se veut 'amusante' et 'créative'", ajoute-t-elle. En début d'année, Ekaterina Ozhiganova et Gwenola Guichard ont lancé Model Law, la "première association créée par les mannequins pour les mannequins en France", qui dénonce les dérives dont les mannequins sont victimes chaque jour.  

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus