Les gens de la mode

Dries Van Noten, Marine Serre, Acne Studios : voici à quoi pourrait ressembler la mode de demain par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 13 Mai 2020

Après le retrait de Saint Laurent du calendrier des fashion weeks 2020 et la décision de monsieur Armani d'adopter un rythme de production plus raisonnable, Dries Van Noten et d'autres marques ont adressé une lettre ouverte à l'industrie de la mode visant à repenser le système actuel.

Suite à la pandémie de Covid-19, la mode, très impactée, prend un nouveau tournant. Cela avait commencé par l'annulation des fashion week aux quatre coins du monde, jusqu'au retrait de la maison Saint Laurent du calendrier officiel des fashion weeks de 2020. "Saint Laurent décidera de son agenda et ses lancements suivront un plan optimiste guidé par les besoins de la créativité", avait souligné son directeur artistique, Anthony Vaccarello, remettant en cause le rythme effréné des renouvellements de collections imposé par les semaines de la mode. Le créateur italien Giorgio Armani qui présente les collections du prêt-à-porter à Milan et de la haute couture à Paris avait aussi appelé en mars à "supprimer le superflu".  

Début mai, dans une longue lettre ouverte intitulée "Pour une utopie raisonnable dans le contexte d'un bordel monstre partout" adressée à la presse mode et aux proches de la marque, le fondateur de la marque A.P.C., Jean Touitou, défend l'annulation de son défilé en mars dernier et appelle à tout réinventer en sortant de la pandémie de coronavirus. Dans sa lettre, Jean Touitou se dit "extrêmement fier" d'avoir annulé son événement "pour sauvegarder la santé de mes équipes et de mes invités". Avant de pointer du doigt ce qui, selon lui, polluait l'industrie de la mode : "dans le domaine de la mode sont apparues des choses difficiles à supporter : des calendriers impossibles, un pouvoir accru de la publicité et de l’argent en général, des créatures de façade qui diffusent des valeurs à proprement parler dégoûtantes, celles d’une vie facile merveilleuse et envoûtante, totalement factice. La mode est vraiment devenue l’opium du peuple, et les célébrités ont conquis un statut messianique", écrit-il. Avant de conclure par : "je veux continuer de faire des vêtements durables, par leur style et par leur qualité. Surtout, j’aimerais susciter un sentiment de communauté".

Ce 12 mai 2020, le site de référence mode BOF  rapportait que Dries Van Noten, associé à d'autres marques telles que Acne Studios, Thom Browne, Marine Serre, ont eux-aussi publié une lettre ouverte à l’industrie de la mode annonçant une proposition visant à "ajuster la saisonnalité et le flux des vêtements pour femmes et pour hommes". Toujours d'après le magazine BOF, le groupe de créatifs aurait organisé une réunion sur Zoom pour discuter des ajustements de l’industrie. "Nous avons convenu que le contexte actuel, même s’il est difficile, offre l’occasion d’un changement fondamental et bienvenu qui simplifiera nos activités", a précisé le groupe dans la lettre. Après de longues discussions, les membres auraient décidé de rétablir la saison automne/hiver en hiver et la saison printemps/été en été. Mais aussi de créer un flux de livraisons plus équilibré tout au long de la saison pour fournir de la nouveauté et laisser davantage de temps aux produits pour exister. Le calendrier des soldes serait également repensé. Des sujets éco-responsables ont aussi été abordés comme utiliser moins de déchets dans les tissus et les stocks, moins de déplacements et utiliser des showrooms numériques. Une prise de parole qui redonne un peu d'optimisme quant à la détermination de l'industrie de la mode à enfin se remettre en question et à passer à l'action. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires