Les gens de la mode

Donia Allegue : qui est la créatrice française qui a habillé Beyoncé dans le clip "Apeshit" ? par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 20 Juin 2018

La créatrice française Donia Allegue, à la tête de sa griffe éponyme, fait partie des rares qui ont eu la chance d’habiller Beyoncé lors de son clip "Apeshit", tourné au musée du Louvre. Zoom sur un talent à suivre de près.

Beyoncé et Jay-Z ont révélé dans la soirée du samedi 16 juin 2018, sur la scène du London Stadium, la sortie d’un nouvel album, "Everything is love", ainsi qu'un premier single en commun, "Apeshit". Dans le clip, mis en ligne dimanche, Beyoncé et Jay-Z apparaissent à l’intérieur du Louvre et posent devant des œuvres emblématiques, exposées dans le musée français. Une nuit au musée de six minutes qui signe une véritable ode à la gloire tout comme à la royauté. "Ce n’est pas un clip contre, dans le sens d’une revanche, mais un clip pour affirmer l’égalité de la culture afro-américaine, et plus généralement noire, avec la culture blanche", déclare le lundi 18 juin 2018, Gert Van Overloop, le manager du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui, qui a officié sur ce clip, dans les colonnes du Parisien. 



Dans la vidéo, le couple Carter déambule dans les galeries du musée parisien vêtu d'ensembles Burberry vintage, hauts perlés Balmain et costumes signés Versace. Des looks pensés par les stylistes du couple, Zerina Akers et June Ambrose. Mais pas que. Pour la quatrième fois, Donia Allegue, a eu le privilège d’habiller Queen B lors de ce clip évènement. Pour l'occasion, la créatrice française a conçu un couvre-chef exceptionnel composé de six mètres de plumetis, confectionné à la main pendant huit heures. Une création qui lui vaudra le surnom de "Chapelière dont Beyoncé ne peut plus se passer ", par le Vogue Arabia.



Après avoir fait ses gammes chez Christian Dior, Donia Allègue Walbaum lance sa marque éponyme, en 2014, à Paris. Elle a en tête de créer un nouvel accessoire qui célèbre la féminité et qui unit toutes les femmes, au delà des frontières. Le turban, qu'elle modernise grâce à son héritage multiculturel, apparaît alors comme une évidence. Tout juste un an après son lancement, les créations de Donia Allegue sont repérées par la styliste de Beyoncé qui lui commande plusieurs turbans. Aujourd'hui, les pièces s'affichent sur les têtes de plusieurs célébrités et influenceuses, de Diane Kruger à Kendra Spears.
 

 

#eliesaab #defile #pfw #doniallegue #diorhommebyhedislimane

Une publication partagée par DONIAALLEGUE (@doniaallegue) le

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus