Coronavirus : la fashion week de Milan perturbée Coronavirus : la fashion week de Milan perturbée

Les gens de la mode

Coronavirus : la fashion week de Milan perturbée par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 24 Février 2020

Défilés annulés, événements supprimés, la progression rapide du coronavirus en Italie a perturbé la fashion week de Milan où étaient rassemblés acheteurs et journalistes venus du monde entier. Alors, à quoi faut-il s'attendre pour la fashion week parisienne ?

Ce 24 février 2020, les médias italiens annonçaient un quatrième décès d'une personne âgée de 84 ans en Italie lié au coronavirus. Dans la nuit de samedi à dimanche, la maison italienne Giorgio Armani diffusait un communiqué dans lequel elle informait ses invités de la présentation de sa nouvelle collection à huit clos pour leur sécurité : "le défilé femme automne-hiver 2020-21 de demain sera présenté à huis clos, dans un Teatro [le nom de son QG milanais signé Tadao Ando, ndlr] vide, en raison des récents développements du Coronavirus en Italie. Il sera retransmis en direct sur Armani.com, sur Instagram (@giorgioarmani) et sur Facebook (@giorgioarmani). La décision a été prise afin de préserver le bien-être de tous les invités, en évitant qu'ils ne fréquentent des lieux bondés". 

La présentation des collections Genius de Moncler qui devait être ouverte dimanche au grand public, a finalement été annulée tout comme le défilé de Laura Biagiotti. Dès dimanche 23 février, les journalistes et acheteurs regagnaient l'aéroport de peur que leurs vols soient annulés. A leur arrivée à Milano Linate, les passagers étaient tous soumis à un dispositif médical afin d'évaluer leurs symptômes : la consigne est désormais de ne plus se serrer la main, ni de s’embrasser pour éviter les effusions. Au coup d'envoi de la semaine de la mode parisienne, qui débute ce 24 février 2020, la rumeur court que plusieurs vols sont annulés et que de nombreux professionnels de l'industrie ne feront pas le voyage jusqu'à Paris. Après la créatrice chinoise Shiatzy Chen, c'est au tour du designer chinois Jarel Zhang, qui figure au calendrier de la Fashion Week parisienne, d'annuler son défilé "afin de garantir la bonne santé et la sécurité des deux pays et de réduire le nombre de contacts", précise le communiqué. Même si l'OMS se montre rassurante, le bilan du Covid-19 - le nouveau nom du coronavirus - dépasse 2 000 morts et le nombre de contaminations en Chine continentale a atteint plus de 74 000 cas. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires