Upcycling : American Vintage transforme ses invendus en tapis traditionnels berbères American Vintage

News

Upcycling : American Vintage transforme ses invendus en tapis traditionnels berbères par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 23 Mars 2020

Pour le printemps, la marque American Vintage s'est associée à une coopérative de femmes tisseuses du Moyen Atlas, au Maroc, pour donner une seconde vie aux vêtements et aux chutes de tissus invendus.

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", telle est la devise d'American Vintage. Depuis la création du label il y a 15 ans, American Vintage a accumulé un stock considérable de chutes de tissus et d’anciennes collections, comme la plupart des marques. Pour réduire le gaspillage - considéré comme l'un des principaux fléaux de l'industrie - la griffe s'est jointe à une association de femmes tisseuses du Moyen Atlas, au cœur du Maroc. Le but ? Revaloriser les chutes de tissus de ses précédentes collections, en les transformant en tapis boucherouite. Historiquement, ces tapis étaient confectionnés pour isoler du froid les habitations berbères. Le tapis boucherouite est composé de morceaux de tissus usés ou anciens, noués les uns sur les autres, dont naissent des motifs géométriques et abstraits très colorés.


© American Vintage 

Tout a commencé avec un grand tri. Nous avons regroupé les tissus American Vintage, ceux qui ne pouvaient pas être utilisés, car trop vieux ou disparates, par groupe de couleurs. Puis, chaque pile a été divisée, pour qu’il y ait assez de matière pour fabriquer un tapis“, précise la fondatrice de Lizybiz - l'association qui a mis en relation American Vintage et la coopérative de femmes tisseuses - Sylvie Lespagnol. Les cartons ont ensuite été envoyés dans la région de Fès, au Maroc où une coopérative de femmes tisseuses ont pris le relais. "Elles sont une vingtaine. Il y a beaucoup de roulement, puisqu’elles travaillent à leur rythme. Elles habitent dans les montagnes, et c’est pour elles un merveilleux moyen d’exister, de créer du lien social et de gagner en autonomie“, ajoute-t-elle.

© American Vintage 

Une démarche éthique dans tous les sens du terme : “on crée du travail, de l’échange humain, mais on s’éduque également. On découvre un savoir-faire, un métier d’artisanat. Surtout, on transforme quelque chose qui existait déjà“, détaille Sylvie Lespagnol. Ces tapis boucherouite upcyclés uniques, signés American Vintage, seront vendus sur le site de la griffe à partir du 26 mars 2020 avec des prix commençant à 350 euros. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires