Un musée Yves Saint Laurent s'apprête à ouvrir ses portes à Paris

News

Un musée Yves Saint Laurent s'apprête à ouvrir ses portes à Paris

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 9 Mars 2017

En octobre prochain, la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent ouvrira un musée en l'honneur du créateur à Paris et un second à Marrakech.

Le smoking, la saharienne, le caban, la marinière, la collection scandale de 1971... Dans quelques mois, il sera possible de découvrir l'histoire qui se cache derrière toutes les créations d'Yves Saint Laurent. Avec un musée à Paris et un autre à Marrakech, qui seront tous deux inaugurés à l'automne prochain, le couturier sera mis à l'honneur dans ses deux villes de cœur. Diligentées par la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, qui œuvre déjà pour la mise à l'honneur du travail du créateur et compte dans ses réserves des milliers de vêtements de haute couture, d'accessoires et de croquis, ces deux ouvertures résonnent comme autant de promesses d'entrer dans le monde du couturier culte. A plus fortes raisons encore lorsque l'on sait qu'à Paris, le musée occupera les anciens locaux de la maison de couture, et qu'à Marrakech il sera hébergé rue Yves Saint Laurent, à quelques pas du Jardin Majorelle, l'une des propriétés du couple Bergé-Saint Laurent. L'occasion de voir de plus près les lieux où le créateur a imaginé ses plus belles collections.

A Paris, le musée Yves Saint Laurent ouvrira le 3 octobre 2017 au 5, avenue Marceau, VIIIème.
A Marrakech, le musée Yves Saint Laurent ouvrira le 16 octobre 2017, rue Yves Saint Laurent. 

Tanissia Issad

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus