Selena Gomez

News

Selena Gomez : "Je n'ai pas toujours été le premier choix des créateurs"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 22 Août 2016

D'adolescente au style casual à star branchée, il n'y a qu'un pas pour Selena Gomez. Désormais égérie Louis Vuitton, la jolie brune a confié qu'elle a mis du temps à se faire accepter dans le monde de la mode.

Egérie de la dernière campagne Louis Vuitton, abonnée au premier rang des défilés et star au style irréprochable : Selena Gomez a tout bon côté look. Néammoins, cela n'a pas toujours été le cas. Dans une interview accordée au Vogue US, elle confie qu'il a été compliqué pour elle de s'affirmer dans le monde de la mode "Disons que je n'ai pas toujours été le premier choix des créateurs". Révélée en 2007 alors qu'elle n'a que 15 ans, son style a évolué années après années pour être aujourd'hui encensé par les plus grands designers. Et pour cela, il faut parfois faire le premier pas. Celle qui comptabilise le plus d'abonnés Instagram a avoué avoir envoyé un e-mail à Nicolas Ghesquière, directeur artistique de Louis Vuitton, pour se présenter "Il adorait ma chanson 'Good For You', ça a directement brisé la glace". Deux ans après, elle règne sur la dernière campagne de la marque et est habillée par Valentino et Rodarte pour sa tournée actuelle. Tout vient à point à qui sait attendre.

 

#LouisVuitton #LVSeries5 by @NicolasGhesquiere with Selena Gomez, photographed by Bruce Weber

Une photo publiée par Louis Vuitton Official (@louisvuitton) le

 

Emeline Blanc

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus