MET Gala 2019 : qu’est ce que le "camp", thème mis à l'honneur cette année ? MET Gala 2019 : qu’est ce que le "camp", thème mis à l'honneur cette année ?

News

MET Gala 2019 : qu’est ce que le "camp", thème mis à l'honneur cette année ? par Christelle Murhula

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 3 Mai 2019

L'un des plus grands événements mondains états-uniens, le MET Gala, aura lieu lundi 6 mai prochain. Et aura pour thème "Camp : Notes of Fahsion". On vous explique ce que ce que cela signifie (et présage).

Tous les premiers lundis du mois de mai depuis 1948, célébrités et personnalités de la mode se réunissent au sein du Metropolitan Museum of Art de New York, à l'occasion du MET Gala. Un événement où le rond de serviette (en or ?) coûte 30 000$, et où le tapis rouge est dominé chaque année par Rihanna.

Pour l'édition 2019, les célébrités mettront à l’honneur l’esthétique camp. La quoi ? Ce terme fait référence à Notes of Camp, un essai publié en 1964 par l’autrice et militante Susan Sontag. Dans l’introduction de l'ouvrage, elle décrivait le camp comme le "goût pour le non-naturel : l'artifice et l'exagération. Le camp met tout entre guillemets". On imagine déjà les stars débarquer sur les marches du musée vêtues de tenues abracadabrantesques, en espérant qu'elles soient plus nombreuses que lors des  précédentes éditions, où seule une poignée d'entre elles avaient joué le jeu du thème.


"Exagéré", "extravagant", "ironique" et "voyant" sont en effet les meilleurs synonymes de l’esthétique camp, si souvent mise à l’honneur par de grandes maisons de couture. On pense notamment aux robes Viktor & Rolf de la collection haute-couture printemps-été 2019, devenues de véritables mèmes ambulants au lendemain du défilé.
 

"Nous vivons un moment de camp extrême, a expliqué au New York Times Andrew Bolton, conservateur en chef du musée, pour justifier ce choix. Il était pertinent pour la conversation culturelle de regarder ce qui est souvent considéré comme une frivolité vide, mais qui peut en réalité être un outil politique sophistiqué et puissant, en particulier pour les cultures marginalisées, qu’il s’agisse d’un camp pop, d’un camp queer, d’un camp d’élite ou d’un camp politique. Trump est une figure très représentative du camp. Je pense que c’est opportun."

Historiquement, de nombreuses communautés marginalisées ont été mises à l'écart de ce mouvement. Pourtant, cette démarche, synonyme de démeusure, a toujours été présente dans la culture drag, dans les communautés noires, mais également LGBTQI+.

Présidé par Anna Wintour, grande patronne de l’édition US de Vogue, le MET Gala accueillera entre autres Serena Williams, Alessandro Michele (responsable des collection chez Gucci) ou encore, Lady Gaga. Mais comme chaque année, nous attendons surtout Rihanna qui, après être venue en robe omelette ou littéralement sapée comme un pape, promet de faire sensation.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by badgalriri (@badgalriri) on

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires