Levi’s lance sa nouvelle veste en cuir inspirée de celle d’Einstein Levi’s lance sa nouvelle veste en cuir inspirée de celle d’Einstein

News

Levi’s lance sa nouvelle veste en cuir inspirée de celle d’Einstein par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

La marque Levi’s a crée une réplique parfaite de la veste en cuir Levi’s emblématique du scientifique Albert Einstein qui ne la quittait jamais. L’occasion parfaite pour adopter le look d’intello branché.

Levi’s Vintage Clothing a pour mission de perpétuer l’héritage des coupes, des tissus et des détails des vêtements des femmes et hommes d’autrefois qui ont porté des vêtements griffés Levi’s. Elle redonne vie à l’histoire de la marque, grâce à des pièces intemporelles. Cette fois-ci, c’est celle du scientifique Albert Einstein qui a été choisie pour faire peau neuve : la veste en cuir Menlo Cossack.

La veste d’origine a été rachetée par Levi Strauss & Co, lors d’une vente aux enchères chez Christie’s à Londres en 2016. Sa réplique sera disponible dans la collection Printemps-Été 2018 de Levi’s Vintage Clothing. Cette pièce avait achetée par le scientifique lors de sa première année aux Etats-Unis, au milieu des années 30 : "il préfère limiter ses contraintes matérielles et ainsi augmenter sa liberté. Posséder une veste en cuir permet de ne plus avoir à acheter de manteaux pendant plusieurs années." Écrivait Leopold Infeld, l’un de ses collègues de Princeton dans son autobiographie "An Autobiography".


La veste sera vendue dans un packaging qui contient une photo d’Einstein portant la fameuse veste et d’un petit flacon de parfum créé par Levi’s, en collaboration avec la maison de parfumerie DS & Durga. Il est inspiré par l’odeur de la veste originale d’Albert Einstein, qui était un mélange d’herbe à pipe, de manuscrits en papyrus et de cuir vieilli. Bon, on ne s’en parfumerait peut-être pas tous les jours, mais la veste, elle, est splendide.

Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus