Le pourcentage de déchets textiles a explosé depuis 1960 Le pourcentage de déchets textiles a explosé depuis 1960

News

Ecologie : le gaspillage vestimentaire a bondi de 811% depuis 1960

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 30 Juillet 2019

Alors que la pollution du plastique est au centre des questions gouvernementales, le gaspillage vestimentaire n’a jamais été aussi important : + 811 % depuis les années 1960.

Un chiffre qui ferait trembler plus d’un sellenial. La mode, deuxième industrie la plus polluante après le pétrole, ne s’améliore toujours pas malheureusement. Et pour cause, il y a un peu moins de 60 ans, les déchets textiles pesaient environ 1,8 million de tonnes, contre 16 millions en 2015, selon l’agence américaine Environnemental Protection Agency. Cette augmentation s’explique par l’apparition de la fast fashion, ces vêtements produits avec des matériaux de basses qualités, polluants et à la courte durée de vie. Peu résistants, ils ne résistent pas aux lavages répétés, et leurs propriétaires s'en débarrassent vite.

Les consommateurs ne sont pas les seuls fautifs, les marques aussi ont leur part de responsabilité. L’année dernière, Burberry était pris pour cible après avoir brûlé près de 30 millions d’euros d’invendus dont 20 000 trenchs, pièce phare de la maison, mais aussi 11 millions d’euros en de parfums et de cosmétiques. Avant eux, c’est H&M qui avait fait polémique suite à l’incinération de 12 tonnes de vêtements invendus. 

En France, une loi serait prévue pour interdire aux marques de polluer en brûlant, jetant leurs invendus, à ce jour la loi a été déposée ce printemps, le vote est prévu avant la fin de l’année.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires