Fast-fashion : Zara, Bershka, Stradivarius... Le groupe Inditex va fermer plus de 1000 magasins

News

Fast-fashion : Zara, Bershka, Stradivarius... Le groupe Inditex va fermer plus de 1 000 magasins par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Vendredi 12 Juin 2020

Face à la pandémie de Covid-19, le groupe Inditex - propriétaire de Zara, Bershka, Stradivarius, Massimo Dutti,... - a annoncé qu’il fermerait 1 000 à 1 200 magasins à travers le monde au cours des deux prochaines années, privilégiant les ventes en ligne.

La crise du coronavirus n’épargne pas les grandes enseignes de prêt-à-porter. Après avoir enregistré une perte nette de 409 millions d'euros au premier trimestre 2020, le groupe Inditex a décidé de restructurer son parc de magasins. Actuellement à la tête de plus de 7400 boutiques dans le monde, Inditex compte en fermer définitivement environ 1200, notamment en Asie et en Europe. On ignore combien de magasins Bershka, Zara, Massimo Dutti ou Oysho fermeront leurs portes en France. L’objectif : une réduction des coûts. Tous les salariés se verront proposer un emploi différent au sein du groupe.

Privilégier les ventes en ligne
Lors de l'annonce survenue le 10 juin 2020, le groupe Inditex a exprimé sa volonté de se concentrer sur le digital et la vente en ligne. Une décision déjà adoptée par les dirigeants il y a plusieurs mois et qui est sur le point de s'intensifier. Au premier trimestre 2020, les ventes en ligne ont augmenté de 50% et même doublées (+95%) en avril. Dans ces conditions, Inditex prévoit que les ventes en ligne représenteront plus de 25% de son chiffre d’affaires total d’ici 2022, contre 14% en 2019. En plus de développer ses plateformes de vente en ligne, le groupe compte également développer de nouvelles technologies dans ses boutiques restantes afin de moderniser l'expérience d'achats de ses clients. "L’objectif primordial d’ici 2022 est d’accélérer la mise en œuvre complète de notre concept de magasin intégré, motivé par la notion de pouvoir offrir à nos clients un service ininterrompu, où qu’ils se trouvent, sur n’importe quel appareil et à tout moment de la journée",  a précisé le PDG d'Inditex, Pablo Isla.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires