"Fashion Pact" : rendez-vous au sommet pour une mode plus green "Fashion Pact" : rendez-vous au sommet pour une mode plus green

News

"Fashion Pact" : les grands groupes de mode se réuniront au sommet du G7 par Laura Anglionin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 26 Août 2019

Lundi 26 août 2019, les grands groupes et entreprises de mode se réuniront au sommet du G7 de Biarritz dans le cadre du "Fashion Pact". Dans le but de limiter leur impact écologique sur le climat, les océans et la biodiversité, d’ici 2030 et 2050.

Nombreuses sont les initiatives green pour la mode : acheter des vêtements de secondes-mains, des vêtements made in France, ou alors réduire la fréquence de son shopping pour acheter plus éthique et plus locale. En France, en avril 2019, l’Elysée a choisi le PDG de Kering, François-Henri Pinault pour mobiliser l’industrie de la mode à l’environnement, lors du G7 à Biarritz. A savoir que le groupe de luxe détient Gucci, Saint Laurent, Balenciaga, Alexander McQueen, Bottega Veneta, Boucheron.
 


Une belle et longue liste de participants
Parmi les signataires de ce pacte, figurent Armani, Burberry, Chanel, Ferragamo, Hermès, Moncler, Prada, Ralph Lauren, Stella McCartney et Zegna, mais aussi les groupes : LVMH (Louis Vuitton, Givenchy, Dior, Kenzo, Fendi, Céline, Guerlain), Kering, Capri Holdings (avec Versace, Michel Kors, Jimmy Choo), H&M (Cos, Weekday, Cheap Monday, Monki) , Inditex (Zara, Massimo Dutti, Oysho, Stradivarius, Pull & Bear), ou encore les équipementières de renoms Adidas, Nike, Puma. S’ajoute à cette liste, La Redoute, Galeries Lafayette, Carrefour, Tapestry, Selfridges et Nordstrom. En tout, ce sont 147 marques qui signeront le "pacte de la mode" visant à : atténuer le changement climatique, inverser la courbe de la perte de la biodiversité d’ici une dizaine d’années et protéger les océans. Des objectifs basés sur une volonté d’atteindre les 100% d’énergies renouvelables dans la chaîne de l’approvisionnement en 2030 et d’éliminer le plastique à usage unique.

Quelques initiatives déjà mises en place
Kering a annoncé dans une interview pour Luxury Highlights (leur propre site web) que le groupe réduirait d’ici 2025 son empreinte environnementale de 40 %. De son côté Ralph Lauren, a commercialisé une gamme de polo fabriqué à partir de bouteilles en plastiques recyclées, nommée Earth Polo. A ce jour, Stella McCartney s’est associée à Taylor Swift pour lancer une collection capsule éco-responsable, basée sur des matériaux organiques, et recyclés.

En attendant de voir les changements imaginés par ces grandes marques, pendant la prochaine Fashion Week de Paris, la Fédération du Prêt-à-porter lancera un magazine pour sensibiliser les consommateurs de mode sur la mode éthique.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires