Depop : l’application à mi-chemin entre Vinted et Instagram qui attire les ados du monde entier Depop : l’application à mi-chemin entre Vinted et Instagram qui attire les ados du monde entier

News

Depop : l’application à mi-chemin entre Vinted et Instagram qui attire les ados du monde entier par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 21 Septembre 2019

Avec ses allures de feed Instagram, l’application britannique Depop est la plateforme de vente en ligne du moment. Les moins de 26 ans s’y pressent pour vendre et acheter des vêtements de seconde main. Et certains sont mêmes devenus de véritables entrepreneurs.

Comme sur Le Bon Coin, Ebay et Vinted, on peut tout vendre et tout acheter sur Depop. À la différence près que cette application britannique ressemble beaucoup plus à Instagram, qu’à une énième marketplace. Fondée en 2011 à Milan par Simon Beckerman, c’est finalement à Londres que la plateforme de vente en ligne a pris son envol. Et quel envol ! Huit ans seulement après son lancement, elle figure déjà dans le top 20 londonien des applications de shopping.

La boutique en ligne 2.0

Comme toutes les applis de revente de vêtements et accessoires, Depop s’inscrit dans une démarche écolo et surfe sur la vague de la seconde main. Mais contrairement à ses grandes sœurs, elle doit son succès à une esthétique léchée où les images sont reines. Et où tout est pensé comme sur Instagram. Feed, likes, commentaires, messages perso et même followers… tout ici ressemble à s’y méprendre à la plateforme préférée des millennials. Pas étonnant donc qu’ici aussi la majorité des utilisateur.trice.s ait moins de 26 ans. Seule obligation pour faire partie de cette toute nouvelle communauté : posséder un compte Paypal, les transactions se faisant uniquement par ce biais.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Depop Item Of The Day. Tap to shop upcycled denim from hadiquita.

A post shared by Depop (@depop) on

Influenceurs et entrepreneurs

L’application est donc en plein essor et même les stars s’y sont mises. Comme Emily Ratajkowski et Lily Allen, nombreuses sont les stars à s’y être inscrites et à posséder un compte certifié… Comme sur Instagram. Mais sur Depop, les véritables vedettes sont ailleurs et la plateforme a ses propres influenceur.se.s. La plus célèbre, Bella McFaddden alias @internetgirl, est déjà suivie par plus de 500 000 personnes et organise des ventes toutes les semaines. Et au rythme où s’écoulent ses produits, elle ne doit pas simplement se faire de l’argent de poche. D’ailleurs, certain.e.s l’avouent, leur boutique virtuelle est devenue un business tel qu’ils en ont fait leur activité principale. Bella McFadden a même arrêté la fac pour s'y consacrer pleinement et elle ne s’en cache pas, elle réussit à se faire des salaires à six chiffres tous les mois. Merci internet. 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires