Recette : les crevettes très chouettes de Nadine Levy Redzepi Recette : les crevettes très chouettes de Nadine Levy Redzepi

Food

Recette : les crevettes très chouettes de Nadine Levy Redzepi par Sophie Bouchet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 26 Avril 2019

Son nom de famille vous dit peut être quelque chose. Nadine Levy Redzepi est l’épouse du célébrissime chef René Redzepi du Noma, maintes fois sacré meilleur restaurant au monde. Ils se sont d’ailleurs rencontrés là-bas, alors que la Danoise officiait en tant que serveuse. Des années et trois enfants plus tard, Nadine Levy Redzepi travaille toujours chez Noma, ainsi que pour les autres établissements du couple (la boulangerie Hart Bakery et le restaurant Barr), mais en assure maintenant la gestion. Alors qu’elle partage ses recettes sur son compte Instagram, plusieurs maisons d’éditions l’ont approchée pour publier son premier livre : "Savourer, le plaisir de cuisiner" édité en France par Marabout. Un bel ouvrage dont voici une recette.

Crevettes froides et crème de raifort
Pour 4

Les crevettes cuites à l’eau, servies avec de la mayonnaise, sont très courantes sur les tables scandinaves mais, avec un minimum d’effort, on peut obtenir un plat à l’aspect et au goût bien plus intéressants. Quand on coupe des lamelles très fines de chou-fleur, comme dans cette entrée élégante, les assiettes prennent des allures de forêts enchantées. Le raifort frais, qui confère à la crème son caractère piquant et brûlant, ne se trouve qu’à certaines périodes de l’année. Si vous n’en trouvez pas au marché, vous pouvez utiliser du raifort crémeux en pot (épiceries fines ou magasins bio). Vous pouvez aussi le remplacer par un peu de wasabi en pâte mélangé à 1 cuillerée à soupe de crème, puis incorporé au reste de la crème. Bien que différente, cette variante sera délicieuse aussi.

Ingrédients :
Raifort 1 tronçon de 2,5 cm
Crème épaisse 120 ml
Grosses crevettes (calibre 25-30) 12
Huile de noix 2 c. à s., plus un filet
Fleur de sel
Chou-fleur 2 ou 3 grandes fleurettes

1. Éplucher le raifort puis le râper avec la face à petits trous d’une râpe, dans le bol de crème, et ajouter aussi le petit reste non râpé. Couvrir et réserver pour laisser le raifort infuser la crème, pendant environ 15 minutes. Filtrer ensuite la crème au chinois, en pressant bien le raifort avec le dos d’une cuillère. Jeter le raifort. Couvrir et réfrigérer jusqu’au moment de servir.

Avant de filtrer la crème, goûtez-la. Si elle n’a pas un goût piquant, laissez-la reposer un peu plus longtemps.

2. Porter à ébullition une casserole de taille moyenne remplie d’eau, à feu vif. Jeter les crevettes dans l’eau bouillante et faire cuire jusqu’à ce qu’elles deviennent roses sur les bords (environ 1 minute). Bien égoutter et rincer à l’eau froide. Reverser les crevettes dans la casserole, remplir d’eau froide et laisser refroidir complètement, pendant environ 10 minutes. Retirer la carapace et les veines des crevettes.

Les crevettes doivent être encore un peu molles, pas totalement cuites ni opaques.

Recettes : Nadine Levy Redzepi. Photos : Ditte Isager. Marabout.
Retrouvez encore plus de recettes de Nadine Levy Redzepi dans son livre "Savourer, le plaisir de cuisiner" édité par Marabout au prix de 29,90 €.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires