Méfiez-vous des apparences, certains aliments trendy sont dangereux Méfiez-vous des apparences, certains aliments trendy sont dangereux

Food

Méfiez-vous des apparences, certains aliments trendy sont dangereux par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 7 Août 2018

L’Anses a publié un rapport ce mardi 7 août, mettant en lumière les risques d’une consommation excessive d’algues. Elles pourraient, à long terme, avoir des effets négatifs sur la santé. Et parmi tous les aliments à la mode, elle est loin d’être la seule…

Pendant que votre thé matcha infuse, vous préparez votre poke bowl dans lequel vous mettez, évidemment, vos champignons préférés, les shiitaké. Vous avez bien sûr consacré une partie importante de votre bol à vos algues favorites. Mais zut ! Alors que vous vous délectiez de ce magnifique jus d’Aloe vera maison, vous en avez presque oublié vos quartiers d’avocat qui reviennent dans la poêle. Rien est perdu, ce plat va être délicieusement instagrammable. Et pourtant, s’ils sont sains à première vue, vous avez mélangé dans votre assiette des produits dangereux qui peuvent avoir des conséquences irréversibles sur votre santé ou sur la nature.

#1 Le thé matcha
Il est partout, les plus grands chefs le servent à toutes les sauces (comme le citron Yuzu) et on adore. Pourtant, à très haute dose, le thé vert a des répercussions sur le développement et la reproduction. Des chercheurs de l’université d’Irvine aux Etats-Unis ont effectué ces recherches sur la mouche drosophile. Ils sont venus à la conclusion que les larves exposées au thé sont plus lentes à se développer. Leur descendance est également de plus petite taille et se fait également moins nombreuse. Evidemment, pour arriver à un tel niveau, il faudrait en consommer en très grande quantité.



#2 Les champignons Shiitaké
Il apporte une dose d’exotisme à nos petits plats… à condition qu’il soit bien cuit ! En effet, consommer ce champignon cru ou mal cuit peut entraîner un risque de "réaction toxique" et cela concerne toutes les formes commercialisable du champignon. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mis en garde la population dans un communiqué en 2015. La réaction toxique se caractérise par des éruptions cutanées qui démangent. Elles forment de grandes marques rouges sur le corps. Cette réaction apparaît environ trois jours après avoir ingéré le produit et disparaît généralement dans les deux semaines. Sexy.

#3 Les algues
Elles sont dans nos assiettes, mais également dans beaucoup de nos compléments alimentaires transit et minceur. L’Agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a néanmoins publié un rapport le 7 août 2018 alertant sur la forte teneur en iode des algues. Un apport excessif et régulier en iode peut entraîner d’importants dysfonctionnements de la thyroïde et avoir des effets négatifs sur le cœur et les reins. Sa consommation est limitée à 600 microgrammes par jour et par adulte. Il faut donc rester vigilant.



#4 L’aloe Vera
En gel, en cuisine, en médicament, c’est la révélation de ces dernières années. Mais, on vous le disait ici-même, la DGCCRF a publié un rapport mettant en lumière les dangers d’une feuille d’aloe vera mal préparée. En effet, la plane produit une substance appelée "latex" aux propriétés violemment laxatives. De plus, les molécules responsables de cet effet désagréable pourraient également, à long terme, endommager l’ADN et être cancérigènes.

#5 L’avocat
Non, rassurez-vous ce n’est pas sur la santé qu’il a un impact, bien que ce petit bonhomme soit bien plus gras qu’il en a l’air. C’est plutôt la culture du fruit qui est un danger pour la planète. En effet, grâce à la notoriété qu’il a acquise, ces dernières années, dans les habitudes occidentales, cela a créé des retombées désastreuses dans les régions du monde où il est cultivé. Culture intensive, surconsommation en eau, déforestation, crime organisé, business au noir, pesticides … la liste est bien longue et dès qu’on la connaît, on regarde notre avocat bien différemment.  

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus