Un patch senteur bacon inventé pour les vegans qui ont des envies de viande Un patch senteur bacon inventé pour les vegans qui ont des envies de viande

News

Un patch senteur bacon inventé pour les vegans qui ont des envies de viande

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Dimanche 26 Janvier 2020

Il y avait les patchs anti-cigarettes, il y a désormais les pansements pour lutter contre les envies de viande. Inventés par un chercheur britanniques, ils sont d’ores et déjà en vente au Royaume-Uni.

Avis à tou.te.s les végétarien.ne.s et les vegans qui auraient encore du mal à se passer de viande. Charles Spence, un scientifique anglais de l’université d’Oxford spécialisé dans les perceptions sensorielles, vient d’inventer un patch senteur bacon, conçu pour faire passer les envies carnivores. Ainsi, dès lors que la personne qui le porte l’enclenche, il dégage une odeur qui permettrait, selon le chercheur, de laisser imaginer qu’on en consomme.

L’idée, qui ne ravit pas vraiment les principaux.les concerné.e.s, a tout de même séduit une entreprise de nourriture végétale, Strong Roots, qui commercialise déjà ces patchs, semblables à ceux contre la cigarette, dans plusieurs villes du Royaume-Uni. Des pansements qui s’adressent donc à celles et ceux qui auraient récemment arrêter de consommer de la viande et qui peinent parfois à tenir leurs engagements. "L’idée est venue après la publication d’une étude qui affirmait qu’entre la viande, la cigarette et l’alcool, la première était la chose la plus difficile à faire disparaître de son quotidien", a déclaré l’un des représentants de la marque distributrice. Lancé à l’occasion de Veganuary, une initiative britannique comparable au mois sans alcool qui consiste à ne pas consommer de viande pendant tout le mois de janvier, il a été testé et "approuvé" par un candidat de l’émission de télé-réalité britannique Love Island (joli placement de produit). 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by STRONG ROOTS UK (@strongrootsuk) on

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires