Rentrée 2018 : attention aux fournitures toxiques Rentrée 2018 : attention aux fournitures toxiques

News

Rentrée 2018 : attention aux fournitures toxiques par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 3 Septembre 2018

Ça y est c’est la rentrée. L’heure est enfin venue pour les parents de laisser leurs bambins sur les bancs de l’école. Et de remplir leurs cartables. Mais attention, certaines fournitures scolaires seraient bourrées de matières toxiques. Explications.

Si vous êtes parents, vous avez déjà certainement dû faire face à ce dilemme : acheter la colle la moins chère ou prendre celle qui sent la fraise. Même si vos enfants vous font la guerre, n’hésitez plus ! Selon l’Ademe, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, certaines fournitures scolaires seraient toxiques ou allergisantes. Les gommes et les feutres peuvent effectivement contenir des composés organiques volatils dangereux pour la santé de nos enfants (et la nôtre par la même occasion).  

"Tout ce qui sent bon, il vaut mieux oublier (…) Les feutres qui sentent la fraise, la vanille, la banane, les gommes parfumées émettent des composés qui ne sont absolument pas bons à respirer" précise Florence Clément, membre de l’Ademe, ce lundi 3 septembre sur Franceinfo. Mais pas de panique, il existe des fournitures sans solvant, repérables grâce au label Afnor. Pas sûr que vos enfants les adorent, mais vous verrez, dans dix ans, ils vous remercieront.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus