Qu’est-ce que le "pyt", cette nouvelle philosophie de vie danoise proche du "hygge" ? Qu’est-ce que le "pyt", cette nouvelle philosophie de vie danoise proche du "hygge" ?

News

Qu’est-ce que le "pyt", cette nouvelle philosophie de vie danoise proche du "hygge" ? par Pierre-Guillaume Ligdamis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 18 Novembre 2019

Après le hygge, voici le pyt une nouvelle philosophie de vie danoise supposée vous aider à combattre le stress du quotidien en dédramatisant tous vos tracas. On vous explique.

Pour lutter contre le stress que l’on subit au quotidien il est normal de chercher des solutions pour aborder la vie avec un peu plus de douceur et de positivité. Et pour ce faire quoi de mieux que de prendre exemple sur les Danoi.ses, considéré.e.s à plusieurs reprises comme l’une des populations les plus heureuses du monde. Il faut dire que nos amis scandinaves ont en effet l’art et la manière de cultiver leur bien-être aussi bien physique que mental à travers différentes philosophies et modes de vie, qui ont de quoi inspirer. On se souvient du hygge par exemple, cet art de vivre qui appelait à trouver le bonheur à travers le réconfort d’instants cosy, chaleureux et intimes, emmitouflés dans un plaid à la lueur d’un feu de cheminée par exemple. Le tout en témoignant d’un optimisme à toute épreuve. 

Plus récemment, un nouveau mot danois a fait son apparition, le pyt qui se prononcerait "pid" et qui a lui aussi de grandes chances de conquérir le monde occidental. Le terme n’a pas réellement de traduction en Français mais il peut signifier "tant pis", "ce n’est pas grave", "t’inquiète" ou "peu importe". Vous l’aurez peut-être compris il s’agit d’une façon de relativiser et de ne pas consacrer trop d’importance à tous les soucis auxquels on peut faire face dans la vie de tous les jours et qui peuvent causer du stress, de l’anxiété ou de la négativité. Votre machine à laver qui vous lâche, une galère de transports qui va vous mettre en retard, ou quand le dessert que vous vous faisiez une hâte de manger se rétame sur le sol avant que vous n’ayez pu le gouter… Pyt, pyt et re-pyt. Soit autant de situations où vous pouvez faire usage de l’interjection pyt pour passer à autre chose, ne pas surréagir et gaspiller de l’énergie et du temps à ruminer. Faire preuve d’un état d’esprit positif pour une vie plus paisible, rien de vraiment nouveau en somme, mais encore faut-il réussir à passer outre nos contrariétés. 

Selon Bustle, pour rendre le concept un peu plus concret, des écoles danoises ont mis en place des "boutons pyt" et invitent les écoliers à appuyer dessus lorsque quelque chose les contrarie. Charlotte Sørensen, une enseignante, a expliqué à la BBC que cela "semble aider les enfants à vider leur esprit et à aller de l'avant".
Apparemment dire le mot à haute voix permettrait aussi d’aider dans la démarche. On prend note. 
 

P.G.L

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires