Pourquoi manger au resto est mauvais pour la santé ? Pourquoi manger au resto est mauvais pour la santé ?

News

Pourquoi manger souvent au resto est mauvais pour la santé ? par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Jeudi 29 Mars 2018

On soupçonnait uniquement les chaines de fast food, mais les restaurants classiques aussi peuvent être nuisibles à la santé : une étude américaine démontre que, si vous avez mangé à l’extérieur hier, il y a de fortes chances que vous ayez ingurgité moult produits chimiques…

Désolé, encore une nouvelle anxiogène qui pourrait bien gâcher le plaisir de votre prochain dîner au resto. Une équipe de scientifiques de l’université George Washington (Washington DC) à prouver que la nourriture contenait une quantité non négligeable de phtalates.

Les phtalates, qu’est-ce que c’est ?

Il s'agit un produit chimique présent dans les emballages plastiques. Notamment ceux qui conservent la nourriture. Depuis des années, les phtalates sont considérés comme des perturbateurs endocriniens. Ils seraient la cause de différentes maladies comme l’asthme, le cancer du sein, et le diabète du type 2. Selon cette étude, les personnes ayant mangé au restaurant la veille de l'expérience ont dans leur corps un niveau de produits chimiques 35% plus élevé que ceux qui ont mangé chez eux. Pour en venir à ces résultats, les scientifiques ont analysé l’urine d’un échantillon de 10 253 personnes ayant indiqué où, et ce qu’ils avaient mangé pendant les dernières 24 heures.

Pas de chance pour les amoureux du burger. Les traces de phtalates sont d’autant plus importantes dans les sandwiches et les hamburgers fabriqués dans les chaines de fast-food, les restaurants et les bars. Forcément, avec un taux de 55%, les adolescents sont les plus touchés à cause de leur forte fréquentation de ces endroits. La solution ? Eviter les restaurants et cuisiner soi-même : "Manger en-dehors de chez soi présente un gros risque d’exposition au phtalates ce qui n'avait jamais été évalué auparavant", explique Ami Zota, chercheuse à l’université George Washington à Washington DC.

L’étude précise que les phtalates ont également un effet négatif sur les hormones. En 2017, Des scientifiques de l'Institut de biologie Paris-Seine ont même prouvé qu’ils feraient baisser la libido… Vous réfléchirez donc à deux fois avant d'emmener votre prochain date au resto.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus