Pour ou contre le changement d’heure ? A vous de choisir ! Pour ou contre le changement d’heure ? A vous de choisir !

News

Pour ou contre le changement d’heure ? A vous de choisir ! par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Samedi 7 Juillet 2018

Si chaque passage à l’heure d’hiver ou d’été est une souffrance pour vous, il est temps de faire entendre votre voix. Le changement d’heure, en vigueur en France depuis 1976, vit peut-être ses derniers instants…

Chaque année c’est la même chose : en mars, puis en octobre, nous sommes obligés d’avancer ou de reculer notre montre. Pour certains, ce changement d’heure est un réel chamboulement. Si c’est votre cas, vous allez peut-être bientôt pouvoir stopper ce cauchemar. Le 5 juillet dernier, la Commission européenne a mis en ligne un sondage pour la conservation ou l’abolition du changement d’heure. Un questionnaire public disponible dans toutes les langues européennes, sauf en irlandais (allez savoir pourquoi), qui interroge les citoyens sur leurs préférences quant à cette vieille habitude, qui a surtout pour but de limiter les dépenses liées à l’éclairage. Ce qui est souvent remis en cause. Et si vous avez du mal à faire votre choix, sachez qu’en Finlande, la réponse est unanime. En janvier 2017, la Finlande récoltait 70 000 signatures sur une pétition demandant l’abolition définitive du changement d’heure. Quoi qu’il en soit, vous avez jusqu’au 16 août prochain pour donner votre avis. Le débat est ouvert !  

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus