L’eau pétillante alcoolisée : la nouvelle boisson à la mode aux États-Unis L’eau pétillante alcoolisée : la nouvelle boisson à la mode aux États-Unis

News

L’eau pétillante alcoolisée : la nouvelle boisson à la mode aux États-Unis par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 21 Septembre 2019

En quelques mois, se saouler à l’eau (pétillante) est devenue pratique courante aux États-Unis. Aromatisée et surtout moins calorique que la bière ou le vin, cette boisson a conquis le cœur des millennials en un rien de temps. Explications.

La jeunesse américaine a une nouvelle lubie : l’eau pétillante alcoolisée, une boisson gazeuse aromatisée (cerise, mangue, citron vert, framboise…) qui contient de l’alcool à cinq degrés en moyenne. Un mélange d’eau pétillante, d’arômes de fruits et d’alcool qui, selon les principaux.les intéressé.e.s, pèse moins lourd sur leur santé que d'autres breuvages puisqu’il est, par exemple, bien moins calorique qu’un bière. Une White Claw, marque de référence dans ce domaine, renferme 100 calories et deux grammes de sucre, contre 140 calories et dix grammes de sucre en moyenne pour une mousse.

En quelques mois seulement, la demande a explosé. Selon l’institut américain de recherches en marketing Nielsen, les ventes d’eau pétillante alcoolisée aux États-Unis en 2019 ont augmenté de 200% par rapport à l’année précédente. Du côté de la marque qui fait chavirer les cœurs des jeunes Américain.e.s, la White Claw, les nouvelles sont encore meilleures. Depuis le début de l’année, les ventes du groupe ont bondi de 265% et les gérants ont même dû faire face à des pénuries dans certains supermarchés de New York. À en croire certains analystes, cette nouvelle boisson à la mode serait même en train de détrôner la bière dont le marché aurait commencé à chuter. Et la tendance s’exporte. Depuis le début de l’été 2019, le breuvage se vend aussi très bien au Royaume-Uni et en Suède.

Face à un tel succès, les autorités de santé s’inquiètent et rappellent que bien qu’elle se boive comme un soda, cette eau pétillante n’en reste pas moins un alcool comme un autre. Aaron White de l'Institut national américain pour l'abus d'alcool et l'alcoolisme (NIAAA) met d’ailleurs en garde contre le risque de dépendance. "L’alcool est une drogue, quelle que soit la manière de le consommer", a-t-il récemment déclaré. À consommer avec modération donc. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires