Le "smurf latte" : le nouveau café latte qui enflamme la Toile

News

Le "smurf latte" : le nouveau café latte qui enflamme la Toile

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Vous aimez le café latte et les Schtroumpf ? Alors vous allez adorer cette nouvelle tendance venue tout droit d’Australie. Le "smurf latte" a été mis au point par le Matcha Mylkbar, un coffee shop australien spécialiste des repas à base de plantes.

Après le rainbow bagel, il ne manquait plus que lui : le "smurf latte", un café latte bleu, la nouvelle tendance food australienne. Le concept ? Une recette à base de citron, de sirop d’agave et de lait de coco à laquelle on rajoute une cuillère de poudre d’algue bleue E3Live. Un mélange plutôt étonnant et carrément à l’opposé de la recette du latte classique telle qu'on la connaît. Avec une couleur pareille, on se demande quand même quel goût cette boisson pourrait avoir. Nic Davidson, un des copropriétaires du Matcha Mylkbar a ainsi expliqué à Mashable : "On sent vraiment l’agave et le citron. C’est sucré et amer en même temps… Mais c’est difficile à expliquer." Nous voilà avancées. Un petit bémol tout de même, puisque la poudre d’algue bleue n’a pas été approuvée par la Therapeutic Goods Administration australienne, et contiendrait des bactéries qui, consommées régulièrement, seraient nocives pour la santé. Quoi qu’il en soit, ce nouveau Schtroumpf latte est devenu la véritable star de ce coffe shop australien, mais également d'Instagram. Il faut dire qu’avec sa couleur bleu ciel, notre latte devient tout de suite ultra "instagrammable". 

Géraldine Verheyen

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus