Le saumon bio serait bourré de pesticides

News

Le saumon bio serait plus pollué que le saumon frais non-bio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 24 Novembre 2016

Une nouvelle étude de l'association 60 millions de consommateurs révèle que le saumon bio présenterait des traces de contamination de métaux, dioxines, PCB ou pesticides. Cela serait dû à l'alimentation des poissons.

Le bio n'est pas toujours gage de qualité. En effet, une étude menée par l'association 60 millions de consommateurs et publiée ce jeudi 24 novembre 2016 révèle que le saumon bio serait davantage contaminé que les autres. Il y a deux ans, manger du saumon d'élevage était considéré comme dangereux, mais au final, leur qualité se serait améliorée. Le saumon bio, à contrario, est de plus en plus pollué et présente des traces de contamination de métaux et/ou dioxines, PCB et pesticides. La cause ? L'alimentation des poissons. Un spécialiste de la domestication des poissons explique : "Indéniablement, un certain nombre de polluants est apporté par la nourriture. Elle est composée en partie de farines et d’huiles animales, issues de poissons sauvages susceptibles d’accumuler ces résidus". De plus, tous les pesticides trouvés sur les saumons sont interdits depuis plusieurs années. Pour éviter ce problème, l'association livre trois conseils aux consommateurs: veiller à ce que la couleur soit uniforme, éviter les poissons dont l'emballage indique "ne pas recongeler" et préférer la mention salage au sel sec.

Chloé Maurin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus