Kilogramme : la nouvelle épicerie zéro déchet de Paris Kilogramme : la nouvelle épicerie zéro déchet de Paris

News

Kilogramme : la nouvelle épicerie zéro déchet de Paris par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Samedi 1 Septembre 2018

C’est la bonne nouvelle de cette rentrée 2018. En septembre, le 19ème arrondissement de Paris se dote d’une épicerie zéro déchet : L’épicerie Kilogramme. Une alternative écologique aux grandes surfaces garantie sans emballages. Iris, la co-fondatrice du projet, nous en explique le concept.

Proposer des produits sains et locaux tout en sensibilisant les consommateurs à l’écologie : tel est le défi que ce sont lancés Iris et Xavier, à l’origine de L’épicerie Kilogramme. Depuis deux ans, ils travaillent d’arrache-pied sur ce projet qui, à la base, n’avait rien d’une épicerie. "C’est le fruit d’un assez long travail" explique Iris. "Au départ, je voulais simplement ouvrir un lieu où chacun puisse faire ses courses en respectant sa santé, et celle de la planète, mais je ne savais pas quelle forme donner à cette envie". C’est donc petit à petit que l’idée a germé dans l’esprit de celle dont le désir principal était de travailler sans matières plastiques qui contaminent les aliments que nous consommons. "Le plus simple pour éviter le plastique, c’était de carrément bannir tous les emballages" conclut-elle. C’est donc ainsi qu’est né Kilogramme, un lieu de sensibilisation où en plus de faire vos courses en vrac et en circuit court, vous pourrez aussi apprendre à fabriquer votre lessive ou votre dentifrice. D’ici octobre, les deux fondateurs dirigeront eux-mêmes quelques ateliers et ils seront aidés de plusieurs partenaires différents. Produits d’entretien écolos, savons et même huiles végétales n’auront bientôt plus de secret pour vous.

La priorité de Kilogramme : être une épicerie de quartier accessible à tous. Pour cela, les fondateurs ont décidé de dresser deux catégories de marchandises. Les produits de première nécessité seront ainsi moins chers que ceux que l’on trouve habituellement dans les grandes surfaces bio, et l’épicerie fine affichera les mêmes prix qu’eux. Une manière de ne pas s’adresser qu’à une classe sociale aisée. D’ailleurs, Iris le rappelle "faire ses courses en vrac ne revient pas forcément plus cher car consommer zéro déchet, c’est forcément consommer moins et adapter ses courses à ses besoins réels. In fine et avec un peu d’entrainement, c’est un mode de consommation qui permet de faire des économies". Et de savoir d’où vient ce que l’on achète. Les aliments proposés chez Kilogramme venant prioritairement d’Ile de France et plus largement de tout l’Hexagone. Seuls 5 à 10% des produits proviennent du reste de l’Europe, uniquement si ils sont introuvables chez nous. Un bon compromis.

L’épicerie Kilogramme, 10 rue de Meaux, 19ème arrondissement de Paris (métro Colonel Fabien). Ouverture prévue le 18 septembre. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus