Fast food : ils ont l’air plus healthy, mais le sont de moins en moins Fast food : ils ont l’air plus healthy, mais le sont de moins en moins

News

Fast food : ils ont l’air plus sains, mais le sont de moins en moins

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 1 Mars 2019

Des portions plus grosses, plus salés ou plus sucrés… Même si les fast food tente de se donner une image plus "healthy", leurs plats sont de plus en plus mauvais pour la santé.

Trompe l’œil. Elle multiplie les salades au menu ou les fruits en dessert, pourtant ne vous y trompez pas, la restauration rapide est de moins en moins saine. McDonalds propose des menus "petite faim", des wraps ou huit salades différentes et, il y a dix ans l’enseigne avait modifié la couleur de fond de son logo, passant du rouge au vert. Flagrant délit de "green washing".
Mais une étude des menus de fast food sur les 30 dernières années a révélé que dans les 10 chaînes les plus populaires – comme McDonald’s et Burger King – les plats à la carte étaient de plus en plus caloriques, salés, ou sucrés. L’étude publiée dans le media américain spécialisé Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, a révélé que 37 % des adultes consommaient quotidiennement des fast food. À savoir, qu’un seul repas composé d’une entrée et d’un plat représente en moyenne 767 calories, soit près de 40 % des apports recommandés dans le cadre d’un régime à 2 000 calories par jour, ont indiqué les chercheurs. Et ces chiffres ne comprennent même pas les sodas, qui à eux seuls peuvent doubler l’apport calorique quotidien d’une personne et augmenter son risque de maladie cardiaque. Au cours de l’étude, les chercheurs ont constaté que les desserts avaient pris 62 calories par décennie tandis que les plats principaux avaient augmenté de 30 calories tous les 10 ans. Les chercheurs attribuent la croissance à la taille des portions, qui a augmenté de 13 grammes par décennie pour les plats principaux et de 24 grammes pour les desserts.
Pendant ce temps, près d'un quart (22%) des personnes dans le monde seront obèses d'ici 2045, contre 14% en 2017, selon les recherches de l'entreprise danoise de soins de santé Novo Nordisk.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires