Les décès par overdose auraient diminués dans les Etats américains où le cannabis est légal Les décès par overdose auraient diminués dans les Etats américains où le cannabis est légal

Lifestyle

Les décès par overdose auraient diminués dans les Etats américains où le cannabis est légal

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 8 Août 2019

Une étude américaine suggère que la légalisation du cannabis aurait entraîné une diminution du taux de décès par overdose liés à la consommation d’opiacés.

Dans les Etats américains où le cannabis à usage récréatif est légal, une étude publiée dans le journal Economic Inquiry le 7 août 2019 a observé une diminution d’au moins 20% des décès par overdose d’opiacés. C’est en comparant les taux de décès par overdose avant et après la légalisation de la marijuana dans les 10 Etats concernés que les chercheurs à l’origine de cette étude ont pu constater une relation de cause à effet. Selon eux cet effet de causalité serait même "très solide"

Une nouvelle qui se veut donc plutôt rassurante quand on sait que de nombreux Etats américains étaient touchés par une hausse de l’épidémie des opiacés. Ces drogues qui contiennent des substances dérivées de l’opium comme l’héroïne, la morphine ou le fantanyl ont causé la mort de 47 600 personnes aux Etats-Unis en 2017 selon le Centre de contrôle des maladies. Cette même année le président Donald Trump avait dû déclarer l’épidémie comme "urgence de santé publique".

L’étude indique également que les Etats qui ont un accès légal à la marijuana via des dispensaires avaient assisté à une baisse plus importante de mortalité que les autres. Nathan Chan économiste et auteur de cette étude explique aussi que les personnes qui s'auto-soignent et qui "soulagent la douleur par la consommation de marijuana sont ainsi moins susceptibles de devenir accro aux opiacés".

L'AFP rappelle néanmoins que certains travaux précédents étaient parvenus à des conclusions inverses et déclaraient que la consommation de cannabis augmentait l'utilisation d'opiacés non prescrits par ordonnance. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires