Week-end aux Arcs  : nos adresses hors-piste Week-end aux Arcs  : nos adresses hors-piste

Adresses

Week-end aux Arcs : nos adresses hors-piste par Lauriane Gepner

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 12 Février 2020

A la montagne, l’hiver a autre chose à offrir qu’un ciel gris, des bourrasques de vent et une neige qui ne tient pas. Larguez la ville, tout schuss sur les Arcs ! La station, en partie conçue par Charlotte Perriand (dont la rétrospective se tient à la Fondation Vuitton jusqu’au 24 février), est parfaite pour un long week-end.

1. Le Nama Springs : Saunas, hammam et Nirvana
Posé sur une piste de ski du domaine, cette “maison des bains” a tout l’air d’un mirage. Passé la porte, on y est plongé dans une bulle où hammam, sauna, bassin de flottaison, piscine chaude et bain nordique vous feraient presque oublier que la neige tombe dehors. A ne surtout pas manquer avant de regagner le monde réel : le sauna panoramique, où l’on s’allonge tranquillement à l’heure où le soleil disparaît derrière les montagnes et les skieurs entament leur dernière piste de la journée. Surréel ! 

Pour les fans de sauna, le “Aufgusstheater” est un incontournable. A heures définies, on y assiste à un rituel mené par un “maître du sauna”, qui dépose une boule de glace et des huiles essentielles sur le brasier, tout en diffusant des vapeurs parfumées par un jeu d’éventails... Bien vu après (ou à la place d’) une journée de ski. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nama Springs (@namasprings) le

Eden Arc 1800, 73700 Bourg-Saint-Maurice.
 

2. Déjeuner-danser à la Folie Douce
Dernière née des “Folie Douce” qui réinventent l’après-ski, celle des Arcs a tout pour plaire. A l’extérieur, c’est gros son, spectacles, cocktails et fête en combinaison de ski. A l’intérieur, à table ! A la jolie fruitière, lookée façon coopérative laitière (serveurs en bleus de travail, bouteilles de lait du sol au plafond...) ou en version express, au self de “La petite Cuisine”. A la carte de la Fruitière, des produits locaux bien traités. Mention spéciale pour le risotto d’anthologie, préparé dans la roue de parmesan et truffé minute sous vos yeux. Pour continuer dans la légèreté, il serait dommage de passer à côté de la jarre de mousse au chocolat. Le “manger-bouger” faisant loi, vous pourrez danser sur la terrasse ou dévaler les pistes juste après le dej... 

Bon à savoir pour les non-skieurs.ses : la Folie Douce est aussi accessible à pied, par la télécabine des Villards (gratuite). 
 

Espace Mille8, 73700 Bourg-Saint-Maurice.
 

3. Bouillon de culture sur les pistes (et au-delà)
La visite Archi-Ski, encadrée par un mono de ski et un guide conférencier, permet de voir Les Arcs sous un autre angle, de la création de la première station (Les Arcs 1600, en 1968) à celle de 1800 (en 1974) et jusqu’aux Arcs 2000 (en 1979). Tout en skiant avec grâce, on apprend par exemple que les bâtiments de la station ont été conçus pour être invisibles depuis le domaine skiable. Une fois que les toitures sont enneigées, les résidences se fondent dans le paysage. Le parcours s’attache aussi aux préceptes architecturaux et à la philosophie de Charlotte Perriand, très impliquée dans la conception de la station. 

Avis aux non-skieurs.ses : la balade archi s’organise aussi à pied, à travers Les Arcs, et toujours avec l’excellent guide conférencier qui connaît tout sur tout ! 

7€ pour 2 heures de balade “Archiski” (forfait obligatoire) 


4. Pour l’amour du fromage : la Coopérative Laitière
C’est de la Haute Tarentaise que vient le Beaufort AOP. Et la Coopérative Laitière de la région, installée à Bourg-Saint-Maurice, lui rend hommage avec un musée de 300m2 inauguré l’année dernière. Le parcours, ludique, vous fait le topo sur la fabrication et la dégustation du beaufort avec quelques animations (dont une de réalité virtuelle) qui vous donneront presque la sensation de croquer à pleines dents dans le fromage chéri de la région. Total : il ne vous restera plus qu’à faire un petit tour à la belle boutique de la coopérative pour ne pas repartir les mains vides. Et pour tout de suite ? Un dèj sur le pouce à la table de la coopérative laitière. 

Coopérative Laitière de Haute Tarentaise 39 Place du Lieutenant Castex, 73700 Bourg-Saint-Maurice. 
 

5. Le bon point de ralliement : Base Camp Lodge
Installé dans le village de Bourg-Saint-Maurice, juste en-dessous des Arcs, le Base Camp Lodge est le spot parfait pour un week-end entre amis (EVJF compris). Entre l’hôtel et l’hostel, il joue la carte “low cost” sans trop vous éloigner des pistes. Dans la chambre-dortoir aux lits superposés confortables, vous pouvez être jusqu’à 10, prendre vos apéros et petits dejs autour de la grande table. Et le ski ? Pas compliqué ! Quelques minutes de navette au départ de l’hôtel jusqu’au funiculaire panoramique, et vous voilà sur la neige en 7 minutes chrono. Avec 425 km de pistes de ski, Paradiski porte plutôt bien son nom... 

Base Camp Lodge Arolles, Impasse des Peupliers, 73700 Bourg-Saint-Maurice Dortoir 10 places, entre 22€ et 32€ par personne et par nuit. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires