Paris Cocktail Week : 6 nouveaux bars à tester durant l'événement Paris Cocktail Week : 6 nouveaux bars à tester durant l'événement

Adresses

Paris Cocktail Week : 6 nouveaux bars à tester durant l'événement par Sophie Bouchet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 17 Janvier 2019

Comme chaque année, la Paris Cocktail Week donne rendez-vous aux Parisiens dans les meilleurs bars de Paris pour tester une création proposée à petit prix. En 2019, le coup d’envoi de cette nouvelle édition est donné le 18 janvier. Découvrez notre sélection d’adresses à ne pas manquer.

#Kouto
Après Bonhomie, la rue d’Enghien comporte un nouveau bar à cocktails qui mérite le déplacement. Avec sa décoration féminine mais pas trop, Kouto est un lieu pensé pour ceux qui ne comprennent jamais rien aux cartes de cocktails. Ici, on choisit son breuvage en fonction de l’ingrédient principal : sapin, clémentine, poire, caramel… La recette n’est révélée qu’au moment où on a gouté son verre dans le but de faire découvrir de nouveaux alcools aux clients qui ne jurent que par le gin ou la vodka. Bonne surprise dans la salle du fond : vous pouvez trouver un babyfoot gratuit !

Le cocktail à 8 euros : le Jacques Rose (calvados Lecompte 5 ans, xérès, sirop grenadine maison, bitter d'épices)
Kouto, 40 Rue d'Enghien, 75010 Paris.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Kouto (@kouto_paris) le


#The Cambridge Public House
Tout juste ouvert pour l’événement, The Cambridge Public House s’inspire de la tendance actuelle à Londres. Les pubs ne sont plus les endroits miteux avec de la moquette, mais un espace chic où on boit et on mange très bien. A l’image de ce nouvel endroit niché dans une petite rue du 3eme arrondissement. On y a gouté un très bon Pimm’s revisité (Pimm’s, gin, liqueur de fleur de sureau, pétillant naturel à 13 euros) et un sausage roll maison canon (8 euros). A tester avant que tout Paris ne vienne squatter le canapé très confortable à l’entrée du bar !

Le cocktail à 10 euros : le Tales of Us (Bourbon Woodford Reserve, manzanilla au laurier, orange sanguine)
The Cambridge Public House, 8 Rue de Poitou, 75003 Paris.


#Botanero
Bar à mezcal et cantine mexicaine de haute volée, Botanero est un endroit à part à Paris. Et rien que pour ça, on adore ! Mais en plus, les cocktails sont à tomber à commencer par le Doudou Galak (milk punch, mole, mzecal, eau de coco à 14 euros), qui s’accompagne d’assiettes à partager comme les meatballs qui dépotent et le chou-fleur rôti. Vous y passerez une bonne soirée.

Le cocktail à 10 euros : le Pinkiña (mezcal unión, amer italien, lait de coco, pamplemousse, citron vert, sirop d'ananas)
Botanero, 25 Rue du Pont aux Choux, 75003 Paris.


#Cravan
Café Antoine, peut-on lire sur la porte de cet endroit atypique dans Paris. Dessous, écrit au marqueur blanc, on aperçoit le nom actuel de ce bar resté dans son jus, datant du début du 20ème : Cravan. Bar à cocktails et à grignotages de qualité, il attire aussi bien les habitants du quartier que des touristes en quête d’une expérience parisienne typique et extraordinaire à la fois. Ce midi, on s’est laissé tenter par le Mad Collins composé de gin et d’un jus de gingembre pressé à froid très frais et très bon. Côté food, le croque madame se défendait bien et la mousse chocolat (sel et huile d’olive) nous a laissé un souvenir mémorable.

Le cocktail à 9 euros : le troca (picon, vermouth rouge, dry curaçao, jus de citron, eau chaude)
Cravan, 17 Rue Jean de la Fontaine, 75016 Paris.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par CRAVAN (@cravanparis) le

#Litani
De l’extérieur, Litani ne paie pas de mine. Ce mardi soir, le lieu est vide et les tables en toile cirée fleurie n’attendent que nous. Parfait, on a faim et soif. Sur la carte des cocktails, notre choix se porte sur le Hot Chick (pisco, sherry Pedro Ximenez, framboise, piment, aquafaba, citron vert (12 euros). Une création fraîche et pimenté à la fois. Pour les mezze, on opte pour l’houmous (7 euros), le moutabal (caviar d’aubergine libanais à 6 euros) et le fatteh (aubergine ou agneau, pois chiche, pain frit, sauce au yaourt et pignon à 13 euros). Une réussite !

Le cocktail à 9 euros : le Beirut punch (liqueur skinos, rhum blanc, eau de fleur d’oranger, thé noir, citron, lacto-filtration)
Litani,120 Rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris.


#Marrow
Non loin de la gare de l’Est, Arthur Combe (ex Experimental) shake le dernier né de sa carte, derrière son joli bar en bois. Un cocktail masculin de prime abord car on part sur l’Ardbeg, un whisky écossais puissant et particulièrement fumé. Puis la douceur du miel de fleurs et l’onctuosité de l’aquafaba viennent apporter une fin de bouche fraîche et légère. Une potion bien séduisante. Du côté de l’assiette, on retrouve les produits fétiches du chef Hugo Blanchet, qui ont fait le succès de Marrow : l’os à moelle (10 euros) ou encore le poulpe grillé (16 euros). Parmi les nouveautés 2019, on peut aussi compter sur la poitrine de cochon grillée, servie avec une embeurrée de chou pointu au corail de Saint-Jacques (17 euros), un plat parfait pour rassasier les plus voraces. Vous avez encore de la place ? Le brownie à la crème fouettée et non sucrée tabasse (8 euros).

Le cocktail à 9 euros : Ardbeg Your Pardon (Whisky Ardbeg Ten, fino, miel, citron jaune, aquafaba, bitters)
Marrow, 128 Rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Marrow (@marrow.paris) le

Sophie Bouchet avec Margot Rousseau

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires